Publicité

QUESTION D'ACTU

Pamplemousse et médicaments : attention aux interactions

Les autorités sanitaires américaines rappellent que le pamplemousse peut exacerber les effets secondaires de certains médicaments. 

Pamplemousse et médicaments : attention aux interactions belchonock/epictura

  • Publié 24.07.2017 à 16h22
  • |
  • |
  • |
  • |


Vitamine C, potassium, antioxydants… Le pamplemousse a tous les arguments pour séduire les adeptes des régimes détox. Mais cet agrume, prisé pour son profil sain, doit être consommé avec prudence. Car de nombreuses interactions médicamenteuses sont répertoriées. Ce que rappelle l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA).

Au total, 7 classes médicamenteuses (1) sont susceptibles d’être affectées par le pamplemousse ou par son jus. Si l’alerte ne concerne pas toutes les molécules qui les composent, il convient d’être prudent. Car certaines statines, certains antihypertenseurs ou immunosuppresseurs, voient leur action perturbée en présence de l’agrume.

Le pamplemousse ne réduit pas l’efficacité des médicaments en question. C’est au niveau du gros intestin que l’interaction se produit. Normalement, l’enzyme CYP3A4 est libérée afin d’assimiler progressivement la molécule. Mais l’agrume bloque l’action de cette enzyme. La métabolisation est donc massive.

Des effets secondaires plus forts

En fonction de la quantité de fruit absorbée, la concentration de médicament peut alors atteindre des seuils dangereux. Et des effets secondaires, parfois graves, se manifestent. « Pour la simvastatine, la biodisponibilité peut être multipliée d’un facteur 15, ce qui revient à prendre en une fois la dose de deux semaines », illustrait en 2008 l’Afssaps (actuellement Agence nationale de sécurité du médicament).

Dans le cas des statines, des dégâts au niveau du foie ou des muscles, ainsi qu’une insuffisance rénale, peuvent découler de la surdose. Les immunosuppresseurs, eux, se montrent plus toxiques pour le foie.

Face à ces risques, la FDA a réclamé une information claire des patients sur tous les médicaments susceptibles d’être affectés par la consommation de pamplemousse. En France, les notices font déjà mention de telles interactions. Mais dans le doute, il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé, médecin ou pharmacien.

 

(1) Les classes de médicaments pouvant être affectées par la consommation de pamplemousse sont : certains traitements de l’hypertension artérielle, statines, immunosuppresseurs, corticostéroïdes indiqués dans la maladie de Crohn, traitement de l’arythmie cardiaque, antihistaminiques.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité