Publicité

QUESTION D'ACTU

Pilules de nouvelles générations: 14000 appels au numéro vert

L'alerte des pouvoirs publics a incité les femmes à se renseigner sur leur pilule. De son côté, l'Ansm va demander aux médecins de notifier sur l'ordonnance qu'ils ont bien indiqué les risques encourus.  

Pilules de nouvelles générations: 14000 appels au numéro vert Une plateforme téléphonique (MEIGNEUX/SIPA)

  • Publié 25.02.2013 à 17h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis le 23 janvier, 14600 appels ont été enregistrés sur la plateforme téléphonique mise en place par les pouvoirs publics pour répondre aux questions des femmes. "A quelle génération appartient ma pilule", "quels son les risques", telles sont les principales interrogations des utilisatrices. 37% d'entre elles ont moins de 30 ans, 47% entre 30 et 50 ans. 

L'alerte des pouvoirs publics a donc eu un écho important chez une partie des 5 mlliions de femmes qui ont recours aux pilules de nouvelles générations. Les ventes de ces contraceptifs ont d'ailleurs baissé de 25% en janvier alors que celles de 2 génération ont grimpé de 16%. 12 000 ont femmes ont abandonné toute forme de contraception orale. 

Des fiches informatives dans les boîtes
De son côté, l'Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) a enregistré une augmentation significative du nombre d'épisodes pour thromboses veineuses et artérielles. 36 nouveaux cas ont été répertoriés entre le 4 et le 31 janvier, "période durant laquelle le risque des pilules contraceptives a été fortement médiatisé", souligne l'Ansm. Un chiffre à rapprocher des 567 épisodes signalés depuis 1985. 

Pour tenter de rassurer les utilisatrices, l'Ansm a pris deux décisions. A partir de la fin mars, le médecin prescripteur d'une pilule de nouvelle génération devra obligatoirement notifié de manière manuscrite sur l'ordonannce que sa patiente a été informée des risques potentiels de thrombose qu'elle encourait. C'est à cette condition que le pharmacien pourra délivrer le médicament. En jun 2013, toutes les boîtes de pilules de nouvelles générations devront contenir, en plus de la notice, une fiche explicative.

Pr Dominique Maraninchi, directeur de l'Ansm:"La pilule ne sera pas distribuée si ces mesures ne sont pas mises en oeuvre"

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité