Publicité

QUESTION D'ACTU

"Compagnonnage"

Mayenne : des médecins généralistes retraités reprennent le travail

Pour lutter contre la désertification médicale, des médécins généralistes retraités et des internes vont travailler ensemble dans une maison de santé. 

Mayenne : des médecins généralistes retraités reprennent le travail imagepointfr/epictura

  • Publié 13.04.2017 à 07h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Les médecins retraités sont appelés à la rescousse. A Laval, des généralistes vont revenir travailler quelques jours par mois dans la nouvelle maison médicale pour collaborer avec des internes de la faculté d’Angers. Ce projet unique en son genre est soutenu par l’Ordre des médecins de Mayenne, le département et la ville.

« Il faut être fou et drogué de la médecine pour vouloir reprendre. Ou alors tout simplement vouloir rendre service… », a glissé le Dr Dominique Hérault à nos confrères de Ouest-France. Le médecin a exercé pendant 37 ans dans la commune de Renazé avant de prendre sa retraite l’an dernier. Mais face à la désertification de son territoire – environ 10 000 personnes n’auraient pas de médecin traitant -, le Dr Hérault a décidé de reprendre son stéthoscope.


Le succès du compagnonnage

A partir de la mi-mai, il rejoindra une quinzaine de confrères dans cette maison médicale flambant neuve. Ils effectueront des consultations à tour de rôle. Chaque médecin devrait être présent 4 jours par mois.

Ils seront épaulés par des internes en médecine générale en dernière année à la faculté d’Angers. « C’est une forme de compagnonnage », a expliqué le Dr Dominique Hérault.  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Un modèle reproductible

Cette structure accueillera également d’autres professionnels médicaux et paramédicaux comme des infirmières, ainsi qu’un cabinet de protection maternelle et infantile (PMI). Un regroupement très recherché pas la nouvelle génération de médecins qui ne souhaitent pus exercer seul dans leur coin.

Et ce modèle mêlant ancienne et jeune génération intéresse. « J’ai reçu plusieurs appels de collègues, jeunes retraités, qui voulaient savoir comment ça s’organisait. Je pense que c’est un projet qui pourra être reproduit ailleurs », a indiqué le Dr Hérault. Ce projet expérimental devrait durer 3 ans.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité