Publicité

QUESTION D'ACTU

Arrêté au Journal officiel

Grippe aviaire : la zone d'abattage élargie à 609 communes

Le ministère de l'agriculture tente toujours de ralentir l'épidémie de grippe aviaire. La zone d'abattage préventif des animaux à une nouvelle fois était étendue. 

Grippe aviaire : la zone d'abattage élargie à 609 communes Goodluz/epictura

  • Publié 08.03.2017 à 13h37
  • |
  • |
  • |
  • |


L’épidémie de grippe aviaire ne s’arrêtera-t-elle jamais ? Alors que le nombre de foyers s’est à nouveau étoffé, portant à 387 élevages et 49 cas dans la faune sauvage au 7 mars, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a décidé d’élargir la zone d’abattage préventif.

Dans le Journal Officiel de ce mercredi 8 mars, un arrêté indique que les élevages de 609 communes des Landes (265 communes concernées), du Gers (161), des Pyrénées-Atlantiques (131), des Hautes-Pyrénées (48) et la Haute-Garonne (5) devront abattre leurs animaux sains afin de freiner la propagation du virus influenza aviaire H5N8. Une trentaine de villes supplémentaires sont donc concernées par rapport à la semaine dernière.

Cet abattage préventif est censé casser le cycle de diffusion du virus dans ces 5 départements les plus touchés par l’épizootie. Rien que dans les Landes, cette stratégie devrait conduire à la mort de plus de 360 000 palmipèdes.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Des élevages vidés

En parallèle, un dépeuplement progressif des élevages comme celui instauré lors de la précédente épidémie de grippe aviaire en 2015-2016, sera mise en œuvre. Il interdit tout mouvement d’animaux. Ainsi, toutes les volailles restant dans les exploitations iront jusqu’au bout de la chaîne de production. Elles ne seront pas remplacées immédiatement afin de désinfecter les locaux. Selon le ministère, le retour des animaux devrait intervenir fin mai.

La souche H5N8 actuellement en circulation est hautement pathogène pour les animaux. En revanche, elle ne semble pas infecté l’homme. Ainsi, « la consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque », rappelle le ministère.

Etats-Unis : la souche asiatique débarque

La grippe aviaire ne touche pas seulement la France. La Chine, et maintenant les Etats-Unis, font également face à des cas d’influenza aviaire. Cependant la souche retrouvée dans ces deux pays est différente. Il s’agit du virus H7N9, bien plus virulent et capable de contaminer l’homme. En Chine, une centaine de personnes seraient mortes depuis le début de l’année.

Une souche retrouvée dans un élevage du Tennessee inquiète les Etats-Unis. Les autorités américaines ont en effet annoncé que les poulets avaient été infectés par le H7N9. Mais ils précisent que le virus est génétiquement distinct de la souche asiatique. Autrement dit, ces deux virus ont le même nom, mais ne partagent pas les mêmes gènes, et en particulier ceux qui facilitent la contamination de l’homme. Le département de l’Agriculture s’est donc voulu rassurante : le risque pour l’homme est faible.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité