Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouvelle coqueluche de YouTube

Epileptic Man se bat contre les idées reçues

Alexandre Lafont alias "Epileptic Man" a créé la chaîne Youtube du même nom. Elle a pour but de sensibiliser le public à cette maladie avec des vidéos drôles et informatives. 

Epileptic Man se bat contre les idées reçues Capture d'écran sur YouTube

  • Publié 13.02.2017 à 18h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Epileptic Man est le premier super-héros... épileptique ! La nouvelle coqueluche du web vient en effet faire une entrée fracassante sur YouTube. Ses vidéos vues par des milliers d'internautes ont pour but de sensibiliser les gens à l’épilepsie, au travers de séquences drôles et informatives. Pourquoi ? « Parce que cette maladie pourrit la vie à 2 millions de Français », explique Alexandre Lafont de son vrai nom. Du haut de ses 20 ans, le jeune homme souffre de cette maladie neurologique depuis ses 14 ans.

Mais Epileptic Man n'est pas fataliste. Comme tous les super-héros, il est là pour faire changer les choses. « Je fais des vidéos pour tous les goûts, je parle beaucoup de science (neurologie, biologie couplé à des maths) et de vulgarisation scientifique du cerveau et des maladies neurologiques en général », détaille Alexandre Lafont.

Un épileptique face à un employeur

La dernière postée s'appelle ainsi "L'Entretien". Il s'agit d'un court métrage de 5 minutes qui raconte une séance d'embauche d'un jeune homme épileptique. Face à lui, un employeur peu enclin à recruter des personnes ayant un handicap.
Le futur employé (ou pas ?) va devoir user d'intelligence et d’honnêteté afin de convaincre qu'il est aussi, voir plus capable encore qu'une personne valide.  Ce court métrage a participé à de nombreux Festival du film, notamment celui de « Regards Croisés » qui s'est déroulé les 7 et 8 octobre dernier.


Dans d'autres vidéos, surnommées "Les Aventures d'Epileptic Man", ce dernier parle également de son expérience de la maladie (avec une petite dose d'humour). Ses 2 000 abonnés le retrouvent donc face à ses petits problèmes. Sont notamment cités les courbatures suite à une crise d'épilepsie ou les petits désagréments que la maladie entraîne dans la vie de couple. 

3 000 décès par an en France 

Pour rappel, l'épilepsie est l'une des maladies les plus coûteuses, avec un coût global estimé à 0,2 % du PIB des pays industrialisés. D'après Epilepsie-France, elle est aussi responsable d'une surmortalité importante, avec 33 000 décès par an en Europe, dont 3 000 en France. 

Un tiers de ces décès pourrait être évité par une meilleure organisation des soins, estiment ces militants. Enfin, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) souligne que l'épilepsie continue de souffrir d'une stigmatisation injustifiée, reflétant un niveau de méconnaissance profond de cette pathologie. Cela se traduit par des investissements en Santé et en Recherche rapportés à sa prévalence bien inférieurs à ceux des autres maladies.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité