Publicité

QUESTION D'ACTU

+10% en 2012

Le triomphe mondial de la chirurgie esthétique

Avec +10% en 2012 et les mêmes perspectives d'ici à 2017, le marché de la médecine esthétique affiche une santé insolente, notamment en Asie. Celui des implants mammaires a été freiné par l'affaire PIP.

Le triomphe mondial de la chirurgie esthétique Sakchai Lalit/AP/SIPA

  • Publié 03.02.2013 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La France arrive en 9e position, juste derrière le Brésil. Mais les champions du monde de la médecine esthétique sont incontestablement les coréens du sud. A l’image de l’Asie, ce marché connaît une croissance insolente et devrait progresser de 14% par an d’ici à 2017.
Partout dans le monde, ce secteur affiche une belle santé. Avec une hausse de 10% en 2012, il s’élève entre 4,1 et 4,8 milliards d’euros. Et les spécialistes réunis à Paris pour le congrès européen consacré aux chirurgiens plasticiens et aux dermatologues (lmcas,International Master Course on Aging Skin) peuvent se frotter les mains. Dans un contexte économique difficile, les voyants  de la « médecine de la jeunesse » sont au vert : 7,1 milliards d'euros en 2017 soit 10% par an.
Avec la crise qui sévit dans les pays du sud, l’Europe se situe en dessous de  moyenne mondiale avec 6,6% par an. Les Etats-Unis et l'Amérique latine devraient croître de respectivement 9,2% et 10%.

Les produits injectables, toxines botuliques, produits de comblement, demeurent le premier marché et vont croître de 10% en moyenne d'ici 2017.??Le laser et les ultrasons devraient repartir avec une croissance moyenne de 10,3% jusqu'en 2017.
L’affaire des implants frauduleux PIP y a sans doute. contribué, les prothèses mammaires implantables ont des perspectives plus limitées 5,2% par an d'ici 2017. Avec après une année 2012 difficile particulièrement délicate : +1,9.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité