Publicité

QUESTION D'ACTU

7 000 établissements présentés

Maisons de retraite : le gouvernement lance un comparateur de prix

Pour aider les personnes âgées et leurs familles à faire le tri parmi les maisons de retraite, un comparateur de prix est disponible en ligne. 

Maisons de retraite : le gouvernement lance un comparateur de prix alexraths/epictura

  • Publié 14.12.2016 à 17h13
  • |
  • |
  • |
  • |


Un état de santé qui se dégrade, la solitude qui guette, l’isolement qui pèse chaque jour poussent bien souvent nos parents ou grands-parents à aller vivre en maison de retraite. Quitter sa maison pour ce mode d’hébergement n’est pas une décision facile pour nos aînés, en particulier en raison du poids financier que cela peut représenter. D’autant que la facture à payer en Ehpad n’est pas toujours très claire.

Or, « répondre aux besoins de nos aînés, c’est aussi apporter une information fiable et des réponses concrètes sur le logement, la prise en charge », a déclaré Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé lors de la conférence de lancement du premier comparateur officiel des prix des maisons de retraite, en présence la secrétaire d'Etat aux personnes âgées, Pascale Boistard.

Ce nouveau portail, accessible sur le site www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr, permet de comparer les tarifs pratiqués par les 7 000 établissement d’hébergement de personnes âgées qui ont transmis leurs informations sur les 7 400 que compte la France.


Connaître précisément le reste à charge

« Concrètement, chacun peut sélectionner jusqu’à trois établissements à la fois et comparer les prix des chambres et les prestations, qu’elles soient obligatoires (restauration, entretien de la chambre) ou facturées en supplément, comme la mise à disposition d’une télévision », a expliqué la ministre de la Santé.

Ainsi, les internautes peuvent savoir précisément ce qui leur sera facturé. En parallèle, grâce au simulateur du reste à charge, ils pourront également calculer ce qu’il restera à payer à la fin du mois, après déduction des différentes aides telles que l'allocation personnalisée à l'autonomie ou l'allocation logement. S’ils le souhaitent, ils pourront même télécharger les formulaires d’admission directement à partir du comparateur de prix.

Avec ce nouvel outil, le ministère espère « simplifier les démarches des personnes âgées et de leurs proches et renforcer la transparence sur les prix », ainsi qu’une meilleure régulation de la concurrence en forçant les opérateurs privés à afficher des prix clairs et raisonnables.


La qualité non prise en compte

Une avancée saluée par les professionnels, qui soulignent toutefois que le site ne permet pas une comparaison qualité/prix. « Le portail ne fait apparaître aucun critère de qualité. Dans le secteur de l’hôtellerie, cela reviendrait à indiquer sans plus de précision que certaines chambres sont à 50 euros la nuit et d’autres à 3 000 », regrette l’association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA).

Pour l’organisation, le principal écueil à l’installation dans une maison de retraite reste le prix encore trop élevé pour les familles et les seniors. La loi sur l'adaptation de la société au vieillissement, entrée en vigueur début 2016, prévoit une amélioration des aides financières versées aux personnes âgées en perte d’autonomie. Mais contraintes budgétaires obligent, cette revalorisation n’a pas encore été actée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité