Publicité

QUESTION D'ACTU

Bulletin de Santé publique France

Gastro-entérite : le Nord sévèrement touché

L'activité de la gastro-entérite est déjà forte dans certains départements français. Cela avec trois mois d'avance. Les autorités sanitaires rappellent les gestes à adopter. 

Gastro-entérite : le Nord sévèrement touché Mood Board / Rex Featur/REX/SIPA

  • Publié 03.11.2016 à 16h56
  • |
  • |
  • |
  • |


Les cas de gastro-entérite se multiplient. Pour la semaine du 24 au 30 Octobre, d’après les données du Réseau Sentinelles, l’incidence nationale de la diarrhée aiguë ayant conduit à une consultation d’un médecin généraliste était de 161 cas/100 000 habitants. Cette activité est considérée comme modérée, et forte dans les régions du Nord, parmi les plus touchées. Mais elle reste toutefois au-dessous du seuil épidémique fixé à 166 cas pour 100 000 habitants.



Concernant l’activité des services d’urgence hospitaliers, elle reste similaire à celle observée la semaine dernière. Mais la vigilance reste de mise, car ces chiffres sont supérieurs à ceux observés à la même période en 2014 et en 2015. Il faut dire que le virus a trois mois d'avance sur le calendrier habituel. 

11 % de l'activité de SOS Médecins 

Par ailleurs, SOS Médecins informe que la proportion de consultations pour gastro-entérite aiguë est autour de 11 %. Là encore, cette activité reste supérieure à celle observée aux cours des 2 années précédentes à la même période. Dans un précédent bulletin, l'agence rassurait cependant, en indiquant que le virus est peu virulent.

Et l'Irsan (1) aussi se veut optimiste. L'Institut estime que la gastro-entérite a touché 198 718 nouvelles personnes en France métropolitaine. Cette valeur est en diminution de 16,37 % par rapport à la semaine dernière (237 625), indique-t-il. 


(1) Au cours de la période allant du jeudi 27 octobre 2016 au mercredi 02 novembre 2016

Les mesures de prévention 

Les mains constituent le vecteur le plus important de la transmission des virus entériques et, de ce fait, l’hygiène des mains est primordiale (eau et savon, ou produit hydro-alcoolique). De même, certains virus (rotavirus et norovirus) étant très résistants dans l’environnement et présents sur les surfaces, celles-ci doivent être nettoyées soigneusement et régulièrement dans les lieux à risque élevé de transmission (services de pédiatrie, institutions accueillant les personnes âgées).

La meilleure prévention des complications de la diarrhée aiguë est la réhydratation précoce à l'aide des solutés de réhydratation orale (SRO). Son efficacité est largement démontrée par de nombreuses études, et les SRO sont remboursés par la sécurité sociale pour les enfants de moins de 5 ans. Plus d’informations sur le site de Santé publique France

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité