Publicité

QUESTION D'ACTU

500 sinistrés touchés

Canada : épidémie de gastro-entérite dans la région de Mc Murray

Au Canada, alors que les feux de forêt ont poussé les habitants à quitter les villes, une épidémie de gastro-entérite touche les centres d’accueil de sinistrés.  

Canada : épidémie de gastro-entérite dans la région de Mc Murray Un centre d'accueil de sinistré - Capture d'écran Facebook-Pray For McMurray

  • Publié 11.05.2016 à 17h53
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans la région canadienne de Mc Murray, alors que l’incendie progresse et ravage des milliers d’hectares, une épidémie de gastro-entérite touche l’un des principaux centres d’accueil. Plus de 500  des 100 000 sinistrés hébergés dans plusieurs centres dans la province de la ville ont été infectés par le virus. La nouvelle a été annoncée lors d’une conférence de presse par Chris Sikora, l’un des responsables de la santé de la province. 

 

Des mesures d’hygiène renforcées 

75 personnes du centre principal d’accueil de la capitale de l’Alberta, Edmonton, sont également touchées. Face au risque élevé d’aggravation de l’épidémie, les personnes malades ont été isolées. Dans des salles prévues a cet effet, elles ont été prises en charge par des infirmiers. Une vingtaine de malades déshydratés ont été hospitalisés. D’autres mesures hygièno-diététiques ont été prises : les sinistrés sont invités à se laver les mains régulièrement et à boire une quantité d’eau suffisante. 

 

Le feu progresse encore 

Les feux de forêt touchent depuis le début du mois de mai la région de Fort Mc Murray, à l’ouest du Canada. Mardi encore, le feu progressait, figeant toute activité pétrolière. « Les feux ont continué leur avancée infernale et brûlé 10 % de forêts de plus en seulement 24h », détaille l’AFP.  
Plusieurs villes de la région ont été vidées de leur habitant, tous hébergés dans des centres d’accueil. Près de 1550 pompiers ont été mobilisés et se battent pour éteindre les flammes. 
Le feu s’est initialement déclaré dans une zone non habitée de quelques hectares, en début du mois. Selon les autorités canadiennes, le feu aurait ravagé plus de 204 000 hectares et détruit près de 2400 bâtiments. 

L’origine de feu n’a pas été encore identifiée, elle pourrait être d’origine criminelle. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité