Publicité

QUESTION D'ACTU

Après le décès de deux nourrissons

Lactarium de l’AP-HP : un nouveau cas de contamination

L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) précise que le quatrième nourrisson e porte bien".

Lactarium de l’AP-HP : un nouveau cas de contamination Petunyia

  • Publié 17.09.2016 à 13h09
  • |
  • |
  • |
  • |


Un quatrième cas d'infection bactérienne suspecte a été rendu publique vendredi soir. C'est cette fois un nouveau-né hospitalisé en service de néonatologie à l'hôpital Necker-Enfants malades (Paris) qui a été touché. "Traité par antibiothérapie", le nourrisson "se porte bien", selon l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Elle précise qu'il n'avait pas reçu de lait de donneuses mais avait été nourri avec le lait de sa mère, pasteurisé au lactarium d'Ile-de-France.

« Les résultats disponibles ne permettent pas, à ce stade, d'établir la cause exacte de la contamination des quatre nouveau-nés » , a souligné l'AP-HP vendredi soir, tout en précisant que « es investigations se poursuivent » pour établir l'origine de la contamination de ce nourrisson et de trois grands prématurés, dont deux sont décédés.

Ces événements avaient conduit à la suspension, par précaution, de la délivrance de lait provenant du lactarium d'Ile-de-France abrité par l'hôpital Necker à Paris, annoncée le 3 septembre dernier.

Les deux décès étaient intervenus après que les prématurés avaient reçu du lait issu de dons et envoyés par le lactarium d’Île-de-France. Cette structure est chargée de centraliser les prélèvements, les analyser et les envoyer aux services en besoin. 28 hôpitaux franciliens et 3 de province sont alimentés par le lactarium de Necker qui produit 700 litres par mois environ.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité