Publicité

QUESTION D'ACTU

Commune de Cruejouls

Grippe aviaire : un second foyer détecté en Aveyron

L'Aveyron est à nouveau touché par la grippe aviaire. Après le foyer identifié en juillet dernier dans le département, un nouvel élevage de canards a été infecté.

Grippe aviaire : un second foyer détecté en Aveyron rotoGraphics/epictura

  • Publié 14.08.2016 à 09h45
  • |
  • |
  • |
  • |


C'est un foyer secondaire d’influenza aviaire qui a été détecté en Aveyron, a indiqué à l'AFP le directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations du département, Yves Coche. Situé dans la commune de Cruejouls, ce foyer serait en effet lié à celui découvert le 20 juillet dernier à Vareilles. 11 000 canards seront abattus.

Les premiers cas de grippe H5N1 ont été identifiés en novembre dernier. Et malgré l’abattage systématique de milliers de canard, oies et poulets, l’épizootie a poursuivi sa course dans la région du foie gras. Fin mai, 77 foyers avaient été recensés dans 8 départements du Sud-Ouest. Le bilan se monte aujourd'hui à 81 foyers, et deux départements supplémentaires ont été infectés.


Pour endiguer l'épidémie, le ministère de l’Agriculture avait décrété un vide sanitaire le 18 avril dernier. Durant un mois, tous les élevages de palmipèdes de 18 départements sont restés vides avant d’être désinfectés de fond en comble. Petit à petit, les élevages ont été repeuplés dans des conditions biosanitaires drastiques.


Surveillance renforcée

Mais malheureusement le virus H5N1 persiste, et après le repeuplement des élevages un premier foyer avait donc été détecté en Aveyron dans un élevage de 2 080 canards, et 2 917 canetons. La totalité des animaux avaient été abattus, puis une opération de nettoyage et de désinfection avait été entreprise. « L'ensemble des élevages situés dans un périmètre de 10 km vont également faire l’objet d’une surveillance renforcée, conformément à la réglementation européenne en vigueur », avait précisé le ministère de Stéphane Le Foll.

C'est dans le cadre de cette surveillance que le foyer secondaire de Cruejouls aurait été repéré. Il se situe à environ 70 kilomètres du foyer de Vareilles. L'infection de l'élevage a été confirmée le vendredi 5 août précise le ministère de l'Agriculture. Là encore la totalité des palmipèdes sera sacrifiée, avant une désinfection des locaux. Un périmètre de protection de 3 km a été mis en place, et sera doublé d'une zone de surveillance de 10 km.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité