Publicité

QUESTION D'ACTU

« Griffe de mitoiron »

Crème solaire : une nouvelle molécule protège des rayons UVA

Des chercheurs ont découvert un composant résistant aux rayons UVA, responsables des coups de soleil et des cancers de la peau.

Crème solaire : une nouvelle molécule protège des rayons UVA zoomteam/ecpitura

  • Publié 27.07.2016 à 17h55
  • |
  • |
  • |
  • |


La supercrème solaire pourrait bientôt voir le jour. Des chercheurs britanniques ont annoncé avoir développé un composant chimique particulièrement efficace pour protéger la peau des rayons UVA, responsables des cancers dermatologiques. Les résultats de leurs travaux ont été publiés dans la revue Journal of Investigative Dermatology.

De fait, les crèmes solaires précisent sur leurs étiquettes la capacité du produit à filtrer les rayons UVB : c’est le fameux indice FPS. Mais aucune information n’est fournie concernant les UVA, qui ne sont pas filtrés par l’ozone et sont notamment responsables des coups de soleil.

140 minutes d'exposition

Les chercheurs de l'université de Bath en Grande-Bretagne, ont ainsi mis au point un composé, la « griffe de mitoiron » (mitoiron claw), résistant aux effets néfastes des UVA. Pour tester l’efficacité de ce composé, ils ont exposé des cellules de peau humaine à l’équivalent d’un bain de soleil de 140 minutes au bord de la mer. Selon leurs observations, les cellules non traitées n'ont pas survécu alors que celles qui ont reçu un traitement par mitoiron ont été complètement protégées.

Les auteurs expliquent que la molécule est capable de protéger les mitochondries - des organites présentes dans toutes les cellules du corps humain et qui gèrent la production d'énergie. En effet, lors d’une exposition au soleil et aux UVA, les mitochondries libèrent une quantité excessive de fer, ce qui occasionne des dommages de l'ADN et perturbe le métabolisme des graisses et des protéines.

Pour contrer ce phénomène, le composé s'agrippe, à la manière d’une griffe, aux atomes de fer en excès, empêchant les mitochondries de réagir négativement aux rayons UVA. Si l’efficacité de cette molécule se vérifie dans d’autres études, les chercheurs espèrent que les produits solaires intègreront, d’ici trois ou quatre ans, une meilleure protection aux UVA.

Chaque année, 200 000 nouveaux cas de mélanomes sont diagnostiqués dans le monde ; 70 % des cancers de la peau sont liés à une exposition excessive au soleil.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité