Publicité

QUESTION D'ACTU

Suivi de 1000 enfants

Coucher les bébés tôt réduit le risque d'obésité

Les enfants qui se couchent après 21 h doublent leur risque d’être obèses à l'adolescence, selon une étude américaine.

Coucher les bébés tôt réduit le risque d'obésité oksun70/epictura

  • Publié 27.07.2016 à 18h18
  • |
  • |
  • |
  • |


On le sait, se coucher trop tard pendant une semaine de cours est associé à une prise de poids chez les adolescents. Pire, celle-ci ne serait pas contrebalancée par la durée totale du sommeil, a révélé récemment une étude américaine publiée dans la revue Sleep. 

Mais la corpulence à l'adolescence pourrait être influencée aussi par les habitudes de coucher dans la petite enfance. C'est en tout ce que montrent des travaux publiés récemment dans The Journal of Pediatrics.

Pour arriver à ces conclusions, des chercheurs de l'Université d’État de l’Ohio (États-Unis) ont suivi près de 1 000 enfants, de l'âge de 4 ans et demi jusqu’à leurs quinze ans environ.
20 h au plus tard 

Et les résultats sont sans appel. 23 % des adolescents qui se couchaient plus tard que 21 h depuis leur enfance sont devenus obèses. En comparaison, ils étaient seulement 16 % pour ceux qui avaient l'habitude de se coucher entre 20h et 21h. Mieux encore, les enfants qui étaient au lit à 20 h (ou même avant) sont devenus beaucoup moins obèses que les autres, avec un score d'à peine 10 % dans ce groupe.

« Pour les parents, cela renforce l'importance d'établir une routine du coucher. C’est quelque chose de concret que les familles peuvent faire afin de diminuer les risques d'obésité pour leurs enfants. Pour ces derniers, cela aura en plus un impact positif sur leur comportement et leur développement social, émotionnel et cognitif », explique Sarah Anderson, principale auteur de l'étude.

Pas tous égaux au moment du coucher 

Cette professeur en épidémiologie ajoute qu’il est important de noter que l’heure du coucher peut être plus difficile à respecter pour certaines familles dont les parents occupent un travail dans lequel ils finissent tard leur journée. Elle a ainsi constaté que les couchers tardifs étaient plus fréquents chez les enfants qui ne sont pas blancs, dont les mères avaient moins d'éducation et qui vivaient dans des ménages à faibles revenus.

Pour rappel, l'obésité peut mettre les enfants dans une lutte à vie contre leur surpoids. Elle peut aussi entraîner des complications pour la santé, comme du diabète ou des maladies cardiaques. Ces problèmes de santé liés à l'obésité ont une nouvelle fois été retrouvés dans ces travaux. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité