Publicité

QUESTION D'ACTU

Virus Zika

Barcelone : naissance du premier bébé européen microcéphale

Infectée par le virus Zika en Amérique du Sud, une Espagnole vient d'accoucher d'un bébé microcéphale. C'est la première naissance d'un enfant souffrant de cette malformation en Europe. 

Barcelone : naissance du premier bébé européen microcéphale Pan American Health Organization-PAHO Pan American Health Organization-PAHO / Flickr

  • Publié 26.07.2016 à 12h53
  • |
  • |
  • |
  • |


Une femme vient de donner naissance à un enfant atteint de microcéphalie à Barcelone, selon les autorités sanitaires de Catalogne (Espagne). C’est la première fois que l’Europe fait face à cette malformation congénitale.

Ce cas de microcéphalie avait été diagnostiqué en mai dernier. La mère infectée par le virus Zika et de la dengue lors d’un voyage en Amérique du Sud avait décidé de mener sa grossesse jusqu’au terme. En Europe, un autre fœtus atteint de cette anomalie neurologique avait été détecté en Slovénie, mais les parents avaient opté pour une interruption volontaire de grossesse.

Outre-Atlantique, un premier cas de microcéphalie à New Yok  a été rapporté la semaine dernière. Là encore, il s’agirait d’une femme enceinte contaminée par le virus Zika lors d’un voyage dans l’un des 60 pays et territoires touchés par l’épidémie. Les autorités sanitaires new-yorkaises ont estimé que ce cas devait servir d’avertissement à toutes les personnes qui pensent que le virus Zika est une menace théorique.


Avoir des rapports protégés ou s'abstenir

De fait, une étude parue ce lundi dans la revue Nature Microbiology suggère que 1,65 millions de femmes enceintes sont exposées au virus Zika, uniquement en Amérique Centrale et Amérique du Sud. Le Brésil, épicentre de cette épidémie, serait massivement touché, selon ces projections.

Ces estimations pourraient par ailleurs être sous-estimée car 80 % des infections par le virus Zika passent inaperçues. Le risque de transmettre le virus lors d’un rapport sexuel et donc très élevé, et représente un réel danger pour des milliers de bébés à naître.

C’est pourquoi, par mesure de précaution, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande aux partenaires sexuels de femmes enceintes vivant ou revenant de zones de circulation du virus de s’abstenir tout au long de la grossesse. Du côté des voyageurs de retour des zones de circulation du virus Zika, l’OMS conseille « vivement » aux couples ou aux femmes qui souhaitent avoir un enfant d’attendre au moins 8 semaines avant d’essayer de concevoir. Si l’homme présente des symptômes, l’abstinence ou l’utilisation de préservatifs devrait durer au moins 6 mois.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité