Publicité

QUESTION D'ACTU

Soutien de Ban ki-moon

Paquet neutre : l’ONU engage les pays à l'adopter

Le secrétaire général de l’ONU a affiché son plein soutien au paquet neutre, et appelé les gouvernements à mettre en place cette mesure dans leur territoire.

Paquet neutre : l’ONU engage les pays à l'adopter LODI FRANCK/SIPA

  • Publié 01.06.2016 à 19h26
  • |
  • |
  • |
  • |


Il ne fait pas l’unanimité chez les hommes politiques français, qui ont eu tout le mal du monde à l’intégrer au sein de la législation, mais à l’international, le paquet de cigarettes neutre fait l’objet de bien des louanges. Les dernières en date émanent de Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU, qui a apporté son soutien officiel à cette mesure, et exhorté les gouvernements du monde entier à l’adopter.

"Faire disparaître le glamour"

« Un emballage neutre réduit l'attrait des produits du tabac, restreint la publicité et la promotion du tabac, limite l'utilisation d'étiquetages mensongers et accroît l'efficacité des mises en garde sanitaires », a insisté Ban Ki-moon dans un message relayé par un communiqué.

Selon l’ONU, qui suit la position de l’Organisation Mondiale de la Santé, le conditionnement standardisé peut « sauver des vies en réduisant la demande de produits du tabac ». « Le conditionnement neutre rend les produits moins attrayants. Il en fait disparaître le glamour, ce qui est souhaitable pour un produit qui tue », a répété la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan.

En décembre 2012, l'Australie est devenue le premier pays à mettre pleinement en application le paquet neutre. Le 20 mai 2016, la France et le Royaume-Uni ont eux aussi commencé à imposer le conditionnement neutre. L'Irlande se prépare de son côté à introduire la mesure ; d'autres pays étudient l’option.

Emules

De fait, le paquet neutre fait des émules. Ce mardi, le Norvège et la Nouvelle-Zélande ont annoncé leur volonté d’adopter la mesure, malgré la menace de poursuites judiciaires par l’industrie du tabac qui plane sur les Etats. En 2013, la Nouvelle-Zélande avait déjà déclaré son intention d’instaurer cette mesure, mais en avait suspendu la mise en œuvre, en attendant le résultat du recours judiciaire introduit par le géant Philip Morris contre le gouvernement australien.

Selon le Conseil canadien du cancer, de nombreux autres pays, dont le Canada, Singapour, la Belgique et l'Afrique du Sud auraient eux aussi l'intention d'adopter le paquet neutre.

108 000 arrêts du tabagisme

Le conditionnement neutre est recommandé dans les directives de la Convention-cadre de l'OMS au sein d'une approche globale de la lutte antitabac « qui comprend des mises en garde explicites de grande taille de même qu'une interdiction totale de toute publicité en faveur du tabac, de toute promotion et de tout parrainage du tabac », fait encore savoir le communiqué.

En Australie, entre décembre 2012 et septembre 2015, la prévalence de la consommation de tabac a chuté de 0,55 point de pourcentage supplémentaire parmi les personnes âgées de 14 ans ou plus « en raison des modifications apportées au conditionnement d'après les évaluations après mise en œuvre menées par l'Australie ». Cela correspond à plus de 108 000 personnes qui ont arrêté de fumer, n'ont pas récidivé ou n'ont pas commencé à fumer pendant cette période.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité