Publicité

QUESTION D'ACTU

Paquet neutre, sevrage...

Lutte contre le tabac : Marisol Touraine mise à l'honneur par l'OMS

Pour son action contre le tabagisme, Marisol Touraine va se voir décerner un prix de la part de l'Organisation Mondiale de la Santé, à l'occasion de Journée mondiale sans tabac. 

Lutte contre le tabac : Marisol Touraine mise à l'honneur par l'OMS VILLARD/SIPA

  • Publié 30.05.2016 à 18h37
  • |
  • |
  • |
  • |


À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac 2016, célébrée ce mardi 31 mai, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) appelle les pays à se préparer au conditionnement neutre (standardisé) des produits du tabac. « Une importante mesure de réduction de la demande qui rend les produits du tabac moins attrayants, freine l’utilisation du conditionnement comme moyen de publicité et de promotion, limite les emballages et étiquetages trompeurs, et augmente l’efficacité des mises en garde sanitaires », écrit à ce sujet l'OMS.

Et pour l'avoir imposé chez les buralistes français depuis le 20 mai, une première en Europe, Marisol Touraine, sera récompensée demain par l'OMS. Dans son édition du dimanche, Le Parisien qui révèle cette information souligne que la ministre de la Santé n'exclut pas d’augmenter le tarif des cigarettes prochainement. Une mesure de plus de son plan de lutte contre le tabagisme présenté il y a près de deux ans.

 

La e-cigarette pas favorisée 

En septembre 2014, beaucoup d'associations de lutte contre le tabac s'étaient en effet félicitées du Programme national de réduction du tabagisme dévoilé par la ministre. Structuré en trois axes, il comprend de nombreuse mesures présentées comme "chocs". Parmi elles, l’interdiction de fumer dans les véhicules en présence d’enfants de moins de 12 ans, adoptée dans la loi Santé fin 2015.
De même, la cigarette n’a plus droit de cité dans les espaces publics de jeux pour enfants. Et pour que la e-cigarette ne soit pas une porte d’entrée dans le tabagisme, outre l’interdiction de vente aux mineurs, il n'est dorénavant plus permis de vapoter dans les lieux accueillant des enfants, ainsi que sur les lieux de travail et dans les transports collectifs.

Forfait sevrage triplé

Par ailleurs, afin d’aider les fumeurs à arrêter, le gouvernement va accompagner davantage les fumeurs dans leur démarche d’arrêt du tabagisme, les médecins traitants seront plus impliqués, avec davantage d’outils et de nouveaux objectifs de santé public entrant dans leur rémunération forfaitaire à la performance. Mais surtout, l'accès au sevrage tabagique sera amélioré. Le prix des produits reculera tandis que la prise en charge forfaitaire passera 50 à 150 euros pour les jeunes de 20 à 30 ans, les bénéficiaires de la CMU et les patients atteints de cancer. 

La 1ère génération de non-fumeurs comme objectif 

Enfin, dans le but d'alimenter un fonds dédié aux actions de ce plan, l’industrie du tabac sera plus mise à contribution. Face au lobbying des cigarettiers jugé beaucoup trop intrusif dans la sphère publique (et parlementaire), le plan prévoit notamment de rendre obligatoire la publication des dépenses de communication des industriels.

Marisol Touraine a aussi annoncé récemment un investissement de 32 millions d’euros supplémentaires pour lutter contre le tabagisme, dès 2016, et que novembre sera désormais le « moi(s) sans tabac ». Avec ce plan, le gouvernement affiche des objectifs ambitieux et chiffrés : réduire de 5 % le nombre de fumeurs d’ici à 5 ans et de 20 % d’ici à 10 ans. « Dans moins de 20 ans, nous voulons que les enfants, qui naissent aujourd’hui, soient la première génération de non-fumeurs », a rêvé la ministre tout au long de son quinquennat.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité