Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Scolarité : les déménagement font baisser les résultats

Les changements de logements et d’écoles sont associés à une baisse des résultats en maths et en lecture des enfants, qui ont plus de problèmes émotionnels et comportementaux.

Scolarité : les déménagement font baisser les résultats DTC Master Crew/Flickr

  • Publié 26.05.2016 à 13h43
  • |
  • |
  • |
  • |


Changer de logement est toujours un événement pour une famille. Et au milieu de la recherche d’habitat, des démarches administratives, des cartons et du déménagement en lui-même, il est parfois difficile d’accorder aux enfants le supplément d’attention dont ils auraient besoin pour surmonter l'év§nement tranquillement. Une étude de la Société de recherche en développement infantile, publiée dans Child development, a montré que la mobilité nuit à leur développement académique et social.

Cette étude, qui a suivi 19 112 enfants américains de la maternelle à l’équivalent de la fin de la 4e, a montré que les déménagements successifs avaient quelques effets néfastes pour les enfants. « Chez les plus jeunes, ils sont associés à une baisse des aptitudes sociales, et à une hausse des problèmes émotionnels et comportementaux, explique Rebakah Levine Coley, professeur de psychologie éducationnelle au Boston Collège (Etats-Unis), qui a dirigé l’étude. Et ces effets peuvent durer plusieurs années. »

Pour les enfants un peu plus âgés et les jeunes adolescents, de 9 à 14 ans, des effets à plus court terme se font ressentir sur les performances en mathématiques et en lecture. Et dans les deux cas, ces désagréments semblent s’accumuler au fil des déménagements successifs.

Le changement d’école rajoute une couche

Les facteurs sociaux associés sont nombreux : changement de travail, de structure familiale (arrivée d’un nouvel enfant par exemple), de revenus du foyer… Même en éliminant leurs effets sur les enfants, ces résultats subsistent.

Le fait de changer d’école, en plus du logement, est aussi un facteur déterminant, qui accentue les problèmes rencontrés chez les enfants, et nuit notamment aux facultés cognitives. Souvent, les déménagements interviennent pourtant suite à une volonté des parents de trouver un meilleur établissement scolaire.

La modification des routines quotidiennes, et le contexte de changement de logement, interfèrent dans leur capacité d’attention et de travail, estiment les chercheurs. Les parents, ainsi que le personnel scolaire, devraient leur porter une attention particulière pendant un temps après le déménagement.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité