Publicité

QUESTION D'ACTU

Vide sanitaire

Grippe aviaire : un arrêté prépare le repeuplement des élevages

Trois semaines avant la fin du vide sanitaire, le gouvernement présente ses mesures de repeuplement d'élevages d'oies et de canards.

Grippe aviaire : un arrêté prépare le repeuplement des élevages Pix5/drakuliren

  • Publié 25.04.2016 à 13h37
  • |
  • |
  • |
  • |


Nouvelle étape dans l'éradication du virus de la grippe aviaire. Dans un arrêté, publié ce samedi au Journal Officiel, le ministère de l'Agriculture explique les modalités du repeuplement des élevages de palmipèdes, à l'issue du vide sanitaire.

La mesure a pris effet le 18 avril dernier, et sera en vigueur encore durant trois semaines. Ce vide sanitaire concerne 15 département du Sud-Ouest. L'installation de nouveaux animaux y est temporairement interdite et les oies et canards présents doivent eux rester confinés à l'intérieur des élevages. Comme l'explique le ministère dans un communiqué, l'objectif est de « procéder à une phase d'assainissement, à une dépopulation progressive et à un repeuplement dans des conditions sanitaires maîtrisées. »  

Suivi des animaux séropositifs

L'arrêté définit les modes d'élimination des matières contaminantes (fumier, lisier, fientes). Ces matières devront être enfouies dans le sol « à une profondeur empêchant les autres animaux d'y avoir accès ». Elles pourront également être détruites par méthanisation, précise le texte.

Il est également prévu un renforcement des mesures de suivi sérologique et virologique des oies et canards reproducteurs et séropositifs.

Le virus de l'influenza aviaire, hautement pathogène, a été détecté à ce jour dans 77 élevages répartis dans 9 départements. Le virus H5N9 ne présente aucun danger pour l'homme.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité