Publicité

QUESTION D'ACTU

Royaume-Uni

Règles douloureuses : une société propose un "congé menstruel"

Depuis peu, la société britannique Coexist propose à ses employées la possibilité de s'absenter en raison de menstruations douloureuses.

Règles douloureuses : une société propose un \ Stocklib

  • Publié 05.03.2016 à 11h33
  • |
  • |
  • |
  • |


C'est peut-être le rêve de certaines femmes qui vivent très mal cette période. L'entreprise britannique Coexist, installée à Bristol (Angleterre), a décidé de mettre en place des temps de pause et de congés supplémentaires pour ses employées pendant leurs règles menstruelles douloureuses

Pour comprendre cette décision, Bex Baxter, une des dirigeantes de Coexist, a expliqué au Bristol Post : « J'ai managé de nombreuses employées féminines ces dernières années et j'ai déjà vu des femmes pliées en deux à cause de la douleur provoquée par leurs règles. Bien qu'elles souffrent profondément, elles se sentent coupables à l'idée de rentrer chez elles car elles n'osent pas se définir comme souffrantes uniquement en raison de leurs règles. Et cela est injuste (...) Si une personne souffre, peu importe la raison, il est important de l'encourager à rentrer chez elle », pense-t-elle.

Favoriser aussi la productivité 

Les objectifs sont clairs : la société veut augmenter le bien-être de ses employées, favoriser leur productivité et surtout « briser un tabou ». Une stratégie à vérifier car la majorité du personnel de cette entreprise est féminin (17 femmes sur un effectif de 24 personnes).
« Nous nous sommes dits qu'il fallait faire quelque chose (...) Rien de tel n'a jamais été fait en Angleterre avant, ou, si cela a déjà été fait, c'était à toute petite échelle », précise Bex Baxter.
Concrètement, elle propose désormais à ses salariées de travailler à domicile ou de prendre un ou deux jours de congés payés.
Enfin, l'entreprise indique qu'elle n'a pas encore mis en place de véritable politique « spéciale règles ». Avant, elle souhaite ouvrir un débat sur le sujet prévu le 15 mars prochain, lors d'un séminaire intitulé « S'engager pour une politique des règles : valoriser les cycles naturels au travail », auquel 50 entreprises se sont déjà inscrites.

Selon une étude citée par  le site d'actualité Mashable, 40 % des femmes interrogées disent être « gênées » dans leur travail au moment de leurs règles. 
Pour rappel, le congé menstruel existe déjà dans plusieurs pays d'Asie comme le Japon, Taïwan, la Corée du Sud ou l'Indonésie. D'autres ont engagé le débat, sans succès, comme la Russie ou les Etats-Unis.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité