Publicité

QUESTION D'ACTU

Étude danoise

Regarder des vidéos sur son smartphone fait grimper le stress

Une étude avance que le fait de visionner des vidéos sur son smartphone et de patienter pendant leur chargement constitue une source importante de stress. 

Regarder des vidéos sur son smartphone fait grimper le stress Will Ireland / Future P/REX/SIPA

  • Publié 21.02.2016 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Nous avons tous une raison (bonne ou mauvaise) d’être accros à notre smartphone. Pour certains ce sont ceux les jeux, d’autres les alertes presse ou Twitter, les selfies... Mais beaucoup ont également pris l'habitude de regarder des vidéos sur Youtube, Dailymotion et autres plateformes de partage. Malgré sa dimension ludique, cette activité détend nettement moins que ce que l'on pourrait croire. D’après une récente étude menée à Copenhague par le groupe de télécommunication Ericsson, ce serait même d’ailleurs tout le contraire.

Un stress similaire à celui d'un film d'horreur

Selon cette étude qui a enrôlé 30 Danois âgés de 18 à 52 ans sélectionnés au hasard, le temps de chargement d’une vidéo fait grimper le niveau de stress de manière considérable. À tel point que cela reviendrait à visionner un film d’horreur ou à résoudre un problème mathématique. Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont demandé aux 30 volontaires de regarder plusieurs vidéos depuis leur Smartphone. La première s'est lancée immédiatement, la deuxième a mis 2 secondes à se charger, et la troisième plus de 6 secondes. Les scientifiques ont ensuite évalué les réactions neuropsychologiques des volontaires grâce à différents capteurs permettant de mesurer leur pouls, l’activité de leur cerveau et les mouvements de leur yeux.

L'angoisse de l'interruption

Les analyses ont démontré que lors du visionnage normal d’une vidéo, c’est-à-dire sans retard de chargement et à une vitesse acceptable, le niveau de stress est déjà supérieur de 13% à la moyenne de stress habituel. Mais si le chargement se fait attendre, ce pourcentage augmente alors de 3%, et de 6% quand le temps passé à attendre atteint les 6 secondes !
Mais ce n’est rien, comparé au phénomène de la vidéo qui s’interrompt en plein milieu : dans ce cas de figure, le niveau de stress passe de 19% à 34%, soit un bond de 15% ! Par ailleurs, les chercheurs ont aussi observé une augmentation de la fréquence cardiaque de 38%...

Les utilisateurs de smartphones ont donc le choix : déconnecter un peu et regarder moins de vidéos... ou bien s'armer de patience ! 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité