Publicité

QUESTION D'ACTU

En cas de carence

Testostérone : la supplémentation améliore la vie sexuelle après 65 ans

Chez les hommes de plus de 65 ans, carencés en testostérone, un gel appliqué quotidiennement permettrait une amélioration de la fonction érectile.

Testostérone : la supplémentation améliore la vie sexuelle après 65 ans john rowley / Mood Boar/REX/SIPA

  • Publié 20.02.2016 à 12h46
  • |
  • |
  • |
  • |


A la différence des femmes qui ne pourront pas échapper à la ménopause, l’andropause ne sera pas une réalité pour tous les hommes. Pour certains, cette baisse de la sécrétion de testostérone n’entraînera aucun symptôme, alors que d’autres présenteront des troubles de la sexualité, de la fatigue, des insomnies ou une humeur dépressive.

Et pour ces derniers, la question de la supplémentation en testostérone fait débat. Est-elle bénéfique ou au contraire inutile ? Jusqu’à aujourd’hui, les différentes études évaluant l’efficacité de ce traitement étaient peu concluantes. Mais une nouvelle étude parue cette semaine dans le New England Journal of Medicine semble changer la donne. Chez les plus de 65 ans présentant un faible taux de testostérone, le traitement améliorerait l’activité sexuelle, la locomotion et l’humeur.

Cette étude dirigée par des chercheurs de l’Ecole de médecine Perlman de l’université de Pennsylvania a été menée auprès de 790 hommes ayant une carence en testostérone. Divisés de manière aléatoire en 2 groupes, ces participants ont soit reçu de la testostérone en gel soit un placebo. Quotidiennement, les hommes ont dû appliquer une dose de ce produit sur leurs épaules, leurs bras ou leur abdomen à heure fixe, de préférence le matin. Durant un an, les chercheurs ont invité les volontaires à remplir un questionnaire tous les 3 mois afin d’évaluer l’efficacité de la supplémentation.

Amélioration d'autres symptômes

Les résultats montrent que la testostérone a amélioré tous les aspects de la fonction sexuelle, soit l’activité sexuelle, la libido et la fonction érectile. Une amélioration de l’humeur et des symptômes dépressifs ont également été observé. En revanche, aucun gain d’énergie n’a été rapporté. « Ces travaux montrent pour la première fois que le traitement à base de testostérone chez les personnes âgées qui ont un taux de testostérone faible apporte des bénéfices », affirme le Pr Peter Snyder, auteur principal de l’étude.

Par ailleurs, les chercheurs ont également examiné la survenue d’événements indésirables liés à ce traitement tels que crises cardiaques,  accidents vasculaires cérébraux (AVC) et cancer de la prostate. Il apparaît qu’au cours de l’étude les patients ayant reçu de la testostérone et ceux ayant reçu un placebo ont été touchés par ces maladies dans les mêmes proportions. Toutefois, les scientifiques reconnaissent que le nombre de participants est trop faible pour tirer des conclusions applicables en clinique. Des études de plus grande ampleur devront donc être conduites pour évaluer plus précisément les risques associés au traitement.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité