Publicité

QUESTION D'ACTU

Lutte contre le tabagisme

Cigarettes : 56 % des Français approuvent le paquet neutre

Dans un sondage, les Français approuvent les dispositions de santé publique de la loi Santé de Marisol Touraine. Notamment le paquet neutre de cigarettes. 

 Cigarettes : 56 % des Français approuvent le paquet neutre ALLILI MOURAD/SIPA

  • Publié 05.02.2016 à 18h40
  • |
  • |
  • |
  • |


i« Si nous acceptions le paquet de cigarettes neutre, dans six mois on vous proposera la bouteille de vin neutre, et ça en sera fini de nos appellations, et ça en sera fini de nos terroirs, et ça en sera fini de la défense de notre savoir-faire. Vous aurez demain des intégristes qui vous demanderaient la bouteille neutre. Puis le fromage neutre ».
Avec ces mots sur l'instauration du paquet de cigarettes neutre par Marisol Touraine votée récemment, Nicolas Sarkozy, l'ancien Président de la République, a profondément choqué mercredi soir.

D'abord les médecins. Le célèbre pneumologue, Bertrand Dautzenberg (Hôpital de la Salpêtrière, XIIIe) a estimé jeudi sur France Info que les propos de Nicolas Sarkozy sur le paquet de cigarettes neutre étaient « inappropriés et inacceptables ». Il a même accusé l'ancien chef de l'Etat d'être un « super lobbyiste du tabac ».
Pour cet expert de la lutte contre le tabagisme, « le débat est totalement à côté de la plaque. Le tabac tue. Les autres produits qu'il cite ne tuent pas comme le tabac tue ». « Il n'y a pas de territoires du tabac en France, explique-t-il. Le tabac français est fabriqué massivement en Pologne pour gagner plus d'argent. C'est irresponsable », a conclu lePr Dautzenberg. Et dans ce débat qui a émergé lors la Journée Mondiale contre le cancer, les Français ont fait leur choix.

Pour le principe de précaution sur la e-cigarette 

Dans un sondage réalisé par Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter (1), 56 % des Français se disent favorables au paquet neutre, contre 43 % qui s’y déclarent opposés. Concernant l'interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics, les Français jouent le principe de précaution. En l'absence de recul sur ce produit récent, ils sont pour cette disposition à 67 % contre seulement 32 % qui y sont opposés. 

Enfin, s'agissant l'assouplissement de la loi Evin (prévue en décembre 2015 dans le projet de loi de santé (PLS) de la ministre Marisol Touraine), les Français sont plus ambigus. Si la publicité sur les boissons alcoolisées demeure strictement encadrée, « l’information œnologique », quant à elle, serait tolérée. 54 % des Français approuvent les positions de la Ministre contre 45 % qui y sont opposés. 

(1) Réalisé les 28 et 29 janvier 2016, sur un échantillon de 1014 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La totalité des résultats est disponible sur le site mnh-sante.fr. 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité