Publicité

QUESTION D'ACTU

Dans le cadre de la convention médicale

Consultation médicale : Marisol Touraine dit oui à une revalorisation des tarifs

La nouvelle convention débouchera sur une revalorisation tarifaire pour les médecins, promet la ministre de la Santé. 

Consultation médicale  : Marisol Touraine dit oui à une revalorisation des tarifs Mathieu Pattier/SIPA

  • Publié 28.01.2016 à 19h06
  • |
  • |
  • |
  • |


« J’ai déjà eu l’occasion de le dire : cette convention (médicale) débouchera sur une revalorisation tarifaire, dont il reste à définir le cadre ». C'est l'engagement pris par Marisol Touraine, ministre de la Santé, ce jeudi, lors de ses vœux à la presse. Une déclaration que les médecins et leurs représentants apprécieront à la veille de la négociation conventionnelle avec l'Assurance maladie.

Des syndicats médicaux divisés 

L'actuelle convention médicale, signée en 2011 avec les principaux syndicats représentatifs de médecins libéraux (CSMF, MG, SML, FMF), arrive à échéance le 26 septembre 2016. Pour cette raison, l'Assurance maladie aimerait démarrer les négociations dès février pour boucler le dossier en juillet.
Le 26 août 2016 constituera la date butoir pour la signature de ce texte qui régit les relations entre les médecins et l'Assurance maladie, notamment sur la valeur des tarifs médicaux (consultation, actes techniques)  
Mais dans leur commande à l'Assurance maladie, les centrales syndicales auront un adversaire de taille, une situation budgétaire très tendue. L’Objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM) a été fixé à un niveau historiquement bas de 1,75 % pour l’an prochain. Et dans ce contexte, les leaders syndicaux commencent déjà à se diviser.

MG France, le premier syndicat de généralistes, a donné sa feuille de route pour les négociations. Composée de quatre objectifs principaux, elle inclut la reconnaissance de l’équité tarifaire entre les généralistes et les spécialistes, soit une consultation à 25 euros, au lieu de 23 aujourd'hui.

Ecoutez...
Dr Claude Leicher, président de MG France : « Le premier objectif de la négociation est l'équité pour la médecine générale, c'est-à-dire 25 euros pour une consultation...»

 

De son côté, Luc Duquesnel, président de l’UNOF-CSMF se bat pour un tarif de base à 30 euros. Le deuxième syndicat de généralistes, la FMF, s'est prononcé, lui, pour une consultation entre 42-45 euros.

Ecoutez...
Dr Luc Duquesnel, président de l'UNOF-CSMF : « 25 euros est bien en dessous de ce que devrait être le tarif de la consultation. On ne pas imaginer démarrer la nouvelle convention avec ce tarif de base... »

 

La recherche d'une plate-forme commune 

Membre de la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale (LFSS), le député Les Républicains du Loiret, Jean-Pierre Door, reconnaît que l’acte de consultation est très sous-évalué depuis un certain nombre d’années.

Et n’hésite pas à dire que des tarifs à programmer dans la durée allant jusqu’à 30 euros seraient raisonnables. Mais du temps, les médecins généralistes n'en ont plus à donner visiblement, tous rappellent que le tarif de la consultation est bloqué à 23 euros depuis 2011.

Ecoutez...
Jean-Pierre Door, député du Loiret : « Il y a une limite à l'augmentation du C compte-tenu de la situation économique, mais les économies doivent se faire ailleurs que sur les généralistes...»

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité