Publicité

QUESTION D'ACTU

Infecté au Salvador

Zika : un cas confirmé aux Etats-Unis

Après avoir voyagé en Amérique latine, un touriste américain infecté par le virus Zika est rentré aux Etats-Unis. En France métropolitaine le risque de contamination est jugéréel.  

Zika : un cas confirmé aux Etats-Unis LODI FRANCK/SIPA

  • Publié 13.01.2016 à 11h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Un cas de virus Zika a été confirmé aux Etats-Unis, a annoncé ce mardi un responsable de la santé publique d’Harris County au Texas. Il s’agit d’un touriste de retour dans le pays après avoir voyagé au Salvador (Amérique Latine).

Selon les autorités sanitaires, il a présenté de la fièvre, des éruptions cutanées et des douleurs articulaires, soit les symptômes évocateurs d’une infection par le virus Zika. Aucune précision sur la date d’infection n’a été fournie par les services de santé, mais vraisemblablement le voyageur a contracté la maladie durant les vacances de Noël. Son état de santé et le nom de l'hôpital qui l'a pris en charge n'ont pas non plus été révélés. 

Les autorités de la région ont toutefois précisé qu’aucun cas autochtone n’avait pour le moment été identifié et que le moustique véhiculant le virus Zika ne s’était pas encore propagé sur le territoire américain.


Un risque « réel » en métropole

Néanmoins, au vu de la situation en Amérique latine et en particulier au Brésil, les Etats-Unis exhortent les voyageurs à se protéger des piqûres de moustiques en utilisant des moustiquaires et du répulsif.

Un appel à la prudence a été lancé tout particulièrement à l’attention des femmes enceintes. Au Brésil, où l’épidémie de Zika sévit depuis le printemps 2015, plus de 3 000 bébés ont été victimes d’une malformation congénitale, la microcéphalie. Pour les autorités sanitaires brésiliennes, le lien entre Zika et cette anomalie du développement est hautement probable.

L’arrivée de Zika aux Etats-Unis nous rappelle que la propagation du virus ne se limitera pas à l’Amérique latine et les Caraïbes. En juillet dernier, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a en effet estimé que le risque d’entrée du virus en métropole est « réel ». De fait, avec plus de 2 millions et demi de passagers aériens entre la France et les départements français d’Amérique, et la présence du moustique tigre - vecteur du virus Zika - dans 30 départements français, toutes les conditions sont réunies pour une transmission autochtone du virus.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité