Publicité

QUESTION D'ACTU

Annonce du ministère

Grippe aviaire : 11 nouveaux foyers recensés dans le Sud-Ouest

A ce stade, 53 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles ont été détectés dans 6 départements du Sud-Ouest de la France.  

Grippe aviaire : 11 nouveaux foyers recensés dans le Sud-Ouest XAVIER VILA/SIPA

  • Publié 22.12.2015 à 11h07
  • |
  • |
  • |
  • |


L’épidémie de grippe aviaire progresse dans le Sud-Ouest de la France. En fin de semaine dernière, 11 nouveaux d’influenza aviaire ont été détectés. « Au total, à ce jour, 53 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles ont été identifiés dans 6 départements du Sud-Ouest de la France », a annoncé ce lundi après-midi le ministère de l’Agriculture.

Interrogé sur BFM TV / RMC, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a assuré que cette épizootie est « sous contrôle » et qu’il n’y a « aucune inquiétude » à avoir. « Les Français n'ont absolument pas à être inquiets et peuvent consommer ce qu'ils aiment et tout ce qui concerne les volailles », a-t-il affirmé. « C'est un virus qui se transmet lorsque les volailles sont en liberté et qui ne se transmet pas du tout lorsqu'on mange de la viande », a-t-il ajouté.


Une progression rapide

En Dordogne, où le virus est apparu la première fois fin novembre, on recense aujourd’hui 12 foyers. Le nouveau cas a été détecté à Lardin Saint-Lazare à l’occasion d'une sortie de zone pour abattage. « La souche de H5 hautement pathogène correspondante est en cours de détermination », précise le ministère.

A l’heure actuelle, le département des Landes est le plus sinistré. 19 foyers ont été recensés depuis le début de l'épizootie. Et en seulement 3 jours, 6 nouveaux cas ont été identifiés. « Le 17 décembre, à l'occasion d'une sortie de zone pour abattage, 4 foyers ont été déclarés dans les communes de Montaut, Saint-Sever, Aubagnan et Eyres Moncube. Il s'agit de souches H5 hautement pathogènes, la finalisation de leur détermination est  en cours », indique le ministère. Un autre foyer d’influenza H5N2 et H5N9 hautement pathogène a également été déclaré à Saint-Cricq-Chalosse dans un élevage de canards. Puis, un dernier dans un élevage de canards à Serre-Gastondans.

Dans le département du Gers, 4 nouveaux foyers ont également été déclarés dans des élevages de canards dans les communes de Cazaubon, Eauze et Caupenne d'Armagnac, Averon Bergelle, Azieu et Saint Michel. Les souches n’ont pas encore été identifiées.

Les Pyrénées Atlantiques enregistrent la plus grande augmentation du nombre de cas. En 3 jours, 8 nouveaux foyers d’influenza aviaire hautement pathogène ont été recensés dans des élevages de canards ( à Maucor, Saint Jammes, Crouseilles, Vialer, Charre,Navailles-Angus, Cosledaà-Lube-Boast et Escoubes).

Enfin, dans les Hautes-Pyrénées, dernier département touché, deux foyers ont été détectés à Labatut-Rivière (canards) et Ossun (oies).

Risque quasi-nul pour l'homme

Pour le moment, 3 souches virales ont été identifiées par les experts de l’Anses. Il s’agit de H5N1, H5N2 et H5N9. Plusieurs souches sont retrouvées dans un même village et dans un même département. L’Agence souligne que ces souches sont d’origine européenne. Il ne s’agit donc pas de la souche asiatique détectée il y a quelques années, seule responsable des cas chez l’homme jusqu’à aujourd’hui.

En s’appuyant sur ce rapport, le ministre de l'Agriculture assure que la consommation de foie gras et de volailles est sans danger et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Un message qui ne convainc pas à l'étranger. Par « mesure de précaution », 8 pays d’Afrique et d’Asie ont décidé d’interrompre leurs importations de volailles françaises.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité