Publicité

QUESTION D'ACTU

Livre blanc

Urgences médicales : le Samu propose le 113 comme numéro unique

Pour répondre plus efficacement aux urgences médicales, le Samu propose la mise en place du 113, et refuse l'abandon des numéros d'urgence au profit du 112.

Urgences médicales : le Samu propose le 113 comme numéro unique DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 18.10.2015 à 11h31
  • |
  • |
  • |
  • |


La médecine d’urgence ne sera plus capable de répondre correctement aux besoins des Français si les structures n’évoluent pas, prévient ce jeudi l’association Samu-Urgence de France. Ainsi, « pour garantir à tous le juste soin en situation d’urgence », elle dévoile son livre blanc dans lequel 20 actions sont présentées. Parmi elles, l’association propose de mettre en place le 113 comme numéro unique réservée aux urgences médicales.

Depuis 1978, le 15 permet de contacter les 102 centres du Samu. Ceux-ci gèrent les appels téléphoniques d’urgences et orientent les patients vers l’hôpital ou le bon professionnels de santé. « C’est l’essence même de la régulation médicale qui permet de garantir des soins d’urgence de qualité en tout endroit du territoire et de garantir une équité de traitement pour tous : les Samu-Centres 15 assurent aujourd’hui cette mission et ils l’assureront encore demain ! », affirme les urgentistes.

Le 113 réservé à la santé

Mais pour rester les garants « d’une réponse personnalisé de qualité », l’association indique que les compétences et les réponses apportées par les centres 15 doivent être élargies. Pour ce faire, elle propose la création des plateformes « Samu-Santé », sur la base des centres déjà en place, regroupées dans les hôpitaux et joignables au 113.

Ces nouvelles structures auront pour mission la régulation des appels d’urgence « qui reste le cœur du métier », la régulation des demandes d’urgences de transports ou encore la réponse toxicologique d’urgences.

Contre des plateformes pompier-samu

La mise en place de ce nouveau numéro unique devrait permettre de mettre fin à la confusion entre « soins d’urgence » et « secours » selon l’association d’urgentistes. Le 113 serait donc réservé à la santé, le 112 au secours, le 114 aux personnes déficientes auditive et le 115 au social.

Avec cette proposition, le Samu va à l’encontre de la volonté des pompiers et du ministre de l’Intérieur. Ces derniers souhaitent en effet l’abandon de tous les numéros d’urgence au profit du 112 afin de mutualiser les moyens et les interventions. Pour les urgentistes, créer des plateformes uniques entre le Samu et les pompiers est « une fausse bonne idée ». Ils estiment que « le lobbying européen autour du 112, porté par de rares pays européens qui ne partagent pas l’organisation française des soins, est de nature à troubler encore plus les esprits ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité