Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude autrichienne

Les sadiques préfèrent leur café sans sucre

Apprécier tout particulièrement les aliments amers comme les radis ou le café sans sucre traduirait un comportement narcissique et sadique.

Les sadiques préfèrent leur café sans sucre Francis Dean/REX/REX/SIPA

  • Publié 12.10.2015 à 16h52
  • |
  • |
  • |
  • |


Les buveurs de café noir auraient des tendances malveillantes. Du moins si l'on en croit les résultats d'une étude autrichienne publiée dans la revue scientifique Appetite.

Ces travaux réalisés auprès de 953 personnes, dont 48 % de femmes, montrent en effet un lien entre la préférence pour les aliments amers et le côté obscur de la nature humaine. Ainsi, les amateurs de Schweppes, radis ou endives auraient une tendance narcissique, machiavélique, et des comportements antisociaux.

Agressivité et amertume

Pour arriver à cette surprenante conclusion, les chercheurs ont mené deux études. Dans la première, 500 volontaires âgés en moyenne de 35 ans ont indiqué leurs préférence entre différents choix de denrées sucrées (bonbons, gâteau au chocolat), acides (citron, vinaigre), salés (bœuf séché, jambon) et amers (café, radis). Ils ont ensuite répondu à deux questionnaires pour évaluer leur agressivité, leur machiavélisme et leurs tendances narcissiques.

L’analyse des chercheurs révèle une association entre le sadisme et une préférence pour l’amer. Toutefois, ils n’ont pas montré de lien entre le machiavélisme et le narcissisme.

Psychopathie

Pour confirmer leurs premiers résultats, les chercheurs ont conduit une seconde étude dans laquelle ils n’ont proposé que 3 choix à 500 autres participants : sucré, amer et « je n’ai pas de préférence ». « Les conclusions obtenues lors de notre seconde expérience reproduisent nos premiers résultats, indiquent les auteurs. La préférence pour le goût amer est positivement associée à des traits de personnalité malveillants.» Et cette fois-ci les données montrent que les amateurs de petit noir bien serré seraient bel et bien plus enclins au machiavélisme et au narcissisme.

Ces travaux sont les premiers à établir un lien entre ces préférences pour l’amertume et des traits de personnalité antisociaux. En revanche, une étude parue en 2012 révélait un lien entre le goût sucré et un comportement prosocial, comme l’altruisme.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité