Publicité

QUESTION D'ACTU

Transmissible à l'homme

Tuberculose bovine : un troupeau bientôt abattu dans les Deux-Sèvres

A Caunay (79), un troupeau de vaches va être abattu après la découverte d'un cas de tuberculose bovine.

Tuberculose bovine : un troupeau bientôt abattu dans les Deux-Sèvres SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

  • Publié 27.09.2015 à 12h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Un foyer de tuberculose bovine a été détecté à l’abattoir de Surgères sur la carcasse d’une vache, rapporte le journal La Nouvelle République. La vache appartenait au groupement agricole de la Guillotière à Caunay, qui compte 166 animaux, des vaches laitières Prim’holstein et 36 vaches allaitantes de race Limousine.
La lésion pulmonaire a été repérée sur une vache limousine. Un arrêté préfectoral de déclaration d’infection a été affiché en mairie. Comme le veut la procédure systématique, le troupeau devrait être abattu dans les heures à venir, et des mesures sanitaires ont été mises en place.

La bactérie de la tuberculose bovine, transmissible à l’homme, pourrait avoir infecté la vache par le biais d’animaux sauvages (blaireaux, renards…). Comme le rappelle le quotidien régional, les animaux de compagnie comme les chiens et les chats de l'exploitation agricole devront peut-être être abattus pour éradiquer le bacille dans ce secteur. »

Deux autres cheptels sont placés sous « investigations » par arrêté préfectoral, ces derniers ayant été en contact avec les foyers infectés de Caunay et dans un département voisin. Une exploitation dans le nord du département a également été placée sous surveillance par arrêté préfectoral.

Les communes de Caunay et Sauzé-Vaussais ont déjà été placées sous surveillance sanitaire en raison de la propagation du virus de la fièvre catarrhale.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité