Publicité

QUESTION D'ACTU

Opéré à 87 ans

Grâce à une main cousue dans son ventre, Frank Reyes évite l'amputation

La main gauche de Frank Reyes a passé trois semaines sous la peau de son abdomen. Cette opération hors norme a permis d'éviter qu'on ne lui ampute cet organe si précieux. 

Grâce à une main cousue dans son ventre, Frank Reyes évite l'amputation Pat Sullivan/AP/SIPA

  • Publié 04.09.2015 à 16h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Les photos de Frank Reyes qui circulent sur le Net sont pour le moins étonnantes. Cet Américain de 87 ans a passé 3 semaines avec sa main placée sous la peau de son abdomen pour lui éviter une amputation.

Dans cette histoire relayée par The Charlotte Observer, tout commence lors d'un banal changement de pneu à l'aide d'un cric. En se coincant la main plus d'une demi-heure contre un métal extrêmement chaud, Frank Reyes brûle les tissus et les tendons de cet organe si précieux dans la vie quotidienne.
Malgré une désinfection de la blessure et un bandage, rien n'y fait, l’octogénaire y laisse son index, amputé par les médecins. Mais durant son hospitalisation au Houston Methodist Hospital (Texas), son état de santé empire, puisque les tissus de sa main se nécrosent.

 

Une technique efficace de cicatrisation

Une greffe de peau étant, selon le corps médical, « inutile », les praticiens optent alors pour une solution plus originale : coudre chirurgicalement la main de Frank Reyes sous la peau de son ventre, plus précisément entre le thorax en haut et le petit bassin en bas.
Grâce à cette intervention, le membre peut en effet recréer de nouveaux vaisseaux sanguins, favorisant ainsi la cicatrisation. Sans cette opération, « il est probable qu’il aurait perdu tous ses doigts », a souligné l'hôpital au journal américain.
Une prouesse réussie, car la main a été « sortie » du ventre ce jeudi 27 août 2015 par le Dr Anthony Echo, spécialiste en chirurgie reconstructive. « Le patient devrait même retrouver l'usage de sa main », selon lui.

Pour rappel, ce procédé pour sauver un membre a déjà été utilisé sur d’autres parties du corps. Cet été, le site Slate a relayé l'histoire d'un ouvrier chinois qui s’était vu greffer sur la cheville sa main coupée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité