Publicité

QUESTION D'ACTU

Agé de 90 ans

Jimmy Carter traité pour un cancer au cerveau

Après avoir révélé, la semaine passée, son cancer du foie, l'ancien Président américain a précisé ce jour qu'il allait subir un traitement pour des petites tumeurs cancéreuses au cerveau.

Jimmy Carter traité pour un cancer au cerveau Phil Skinner/AP/SIPA

  • Publié 20.08.2015 à 18h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Ni désespoir, ni colère, mais une foi inébranlable. C'est même en plaisantant avec les journalistes que Jimmy Carter a apporté ce jeudi des précisions sur l'évolution de son cancer du foie.
Du siège de sa Fondation à Atlanta, l’ex-président des Etats-Unis (1977-1981) a annoncé qu'il allait subir des radiations pour traiter des "petites" tumeurs cancéreuses au cerveau. « Je vais recevoir mes premières radiations pour les mélanomes dans mon cerveau cet après-midi », a-t-il ajouté en reconnaissant qu'il est probable que des tumeurs « apparaissent ailleurs dans mon corps. »

Déjà la semaine passée, le prix Nobel de la Paix (2002) avait laissé entendre que son cancer du foie n'étai plus circonscrit. « Je suis atteint d’un cancer qui se propage à d’autres parties de mon corps… Je vais réorganiser mon emploi du temps pour subir les traitements nécessaires », avait-il déclaré.

C’est à l’occasion d’une intervention chirurgicale visant à retirer une tumeur au foie que les médecins ont pu établir le diagnostic. 

Le carcinome hépatocellulaire ou hépatocarcinome est le plus fréquent puisqu’il représente 90 % de ces cancers. Chaque année, en France, 8 200 nouveaux cas sont déclarés, en majorité des hommes (80 %).
« Le développement d’un cancer du foie survient le plus souvent au cours de l’évolution d’une maladie chronique du foie comme une cirrhose ou une hépatite B ou C et dans de rares cas sur un foie sain », précise l’Institut national du cancer (INCA). Le tabagisme et l’alcoolisme sont des facteurs de risque importants.

Si le foie fonctionne normalement, l’ablation partielle de cet organe, à l’endroit où se situe la tumeur, représente le traitement principal. « La destruction tumorale percutanée par radiofréquence est une alternative à la chirurgie, selon la taille et la localisation de la tumeur dans le foie, rappelle l’INCA. Cette technique utilise la chaleur pour détruire la tumeur en passant à travers la peau. »

La chimiothérapie permet de ralentir le développement du cancer lorsqu’il n’est pas possible d’enlever la tumeur. Enfin, si le foie ne fonctionne plus normalement , les médecins ont recours à la greffe.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité