Publicité

QUESTION D'ACTU

Ne lui tournez pas le dos

Mal de dos : un lycéen sur deux est concerné

Le mal de dos chronique n’est pas une fatalité. Une campagne européenne est lancée pour sensibiliser à l’importance de le diagnostiquer et le prendre en charge.

Mal de dos : un lycéen sur deux est concerné Capture d'écran du clip

  • Publié 08.04.2015 à 16h39
  • |
  • Mise à jour le 09.04.2015 à 15h27
  • |
  • |
  • |


Les maux de dos n’arrivent pas qu'avec l'âge. Un dixième de la population est touché par la lombalgie. Traiter cette douleur, mais surtout sa cause, c'est important. C’est pourquoi plusieurs associations ont lancé une campagne de prévention : Ne Lui Tournez Pas Le Dos. Cette année, l’accent est mis sur les jeunes grâce à une campagne qui se veut « digitale et décalée. »

 

5 questions pour savoir

Plus de 1 300 pharmacies se sont associées au laboratoire AbbVie et aux associations AFLAR (1) et AFS (2). Dans les officines et en ligne, un questionnaire de 5 items est proposé. Il permet de déterminer si une consultation médicale est nécessaire. S’y ajoute une communication intensive sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter qui cible les jeunes. En effet, un tiers des collégiens et la moitié des lycéens se plaignent de douleurs au dos. Rien qu'en Europe, une personne sur cinq vit avec une lombalgie depuis au moins 3 mois.

 

Regardez le clip de la campagne :

 

 

 

#DesFaitsQuiFontFroidDansLeDos : le mal de dos touche plus de personnes qu'on ne pense. Répondez aux 5 questions si vous vous sentez concerné : http://bit.ly/1EAhpml #NLTPLD

Posted by Ne lui tournez pas le dos on lundi 30 mars 2015
Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Des conséquences sur la vie quotidienne

Malgré des douleurs récurrentes, 41 % des Européens pensent qu’elles disparaîtront sans intervention. C’est le résultat d’un sondage Harris Interactive (3) réalisé pour AbbVie en 2014. Ils sont autant à considérer qu’il vaut mieux traiter les symptômes que d’en rechercher les causes avec un médecin. Lombalgie et dorsalgie ont pourtant un impact concret sur la vie quotidienne de 59 % des sondés. A cause de la douleur, bon nombre d'entre eux se sentent plus vieux qu'ils ne le sont en réalité.

 

 

 

 

Ainsi, un quart des sondés ont besoin d’aide pour effectuer les tâches du quotidien. Les différents maux de dos bénéficent pourtant de traitements adaptés détaillés sur le site de la campagne : ostéopathie, médicaments, kinésithérapie, hygiène de vie...

 

(1) AFLAR : Association française de lutte antirhumatismale

(2) AFS : Association France Spondyloarthrite

(3) Enquête réalisée en septembre 2014 auprès de 4 066 adultes (18 ans) souffrant de mal de dos chronique depuis plus de 3 mois et résidant au Royaume-Uni, en France, en Italie et en Espagne.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité