Publicité

QUESTION D'ACTU

En Angleterre

Obésité : l’Etat offre des cours de cuisine et de fitness

Le système de santé britannique a décidé d'offrir aux personnes obèses et à leur famille des cours de fitness et de cuisine afin d'endiguer l'épidémie d'obésité qui explose au sein de la population.

Obésité : l’Etat offre des cours de cuisine et de fitness Grant Pritchard / The Travel Library / Rex Features

  • Publié 13.03.2015 à 16h12
  • |
  • |
  • |
  • |


En Angleterre, face à l’obésité qui explose au sein de la population, les autorités sanitaires ont décidé de réagir. Avec un peu plus de bienveillance que d’habitude, il faut le souligner.

En effet, en décembre dernier, le NHS (National Health System) a annoncé que les interventions chirurgicales programmées (genou, hanche…) seraient reportées pour les personnes obèses, tant qu’elles ne perdaient pas un peu de poids. Une étrange manière de « motiver » cette population.

Cuisine, coaching, zumba...
Cette fois, le système de santé britannique a choisi de jouer la carte de la pédagogie. Le NHS offrira des cours de cuisine et de fitness aux personnes obèses et à leur famille. Ces dernières bénéficieront également d’un coaching en ligne et pourront se rendre à des groupes de marche, ou encore à des cours de Zumba®. Le tout, aux frais de l’Etat.

Cette annonce fait suite à des recommandations nationales indiquant que la plupart des Anglais devraient suivre un programme d’amincissement, alors que le surpoids touche deux personnes sur trois dans le pays. Dans un premier temps, ce tout nouveau plan sanitaire ciblera 10 000 individus à risques de développer un diabète de type 2, avant de s’étendre au reste de la population.

Obésité chez les professionnels de santé
D’ailleurs, les patients ne sont pas les seuls visés par ces cours gratuits. Les professionnels de santé qui travaillent pour le NHS devront eux aussi les suivre. « Nous devons mettre en pratique ce que nous prêchons », a reconnu le chef de l’institution, Simon Stevens. Selon les estimations, 700 000 employés des services de santé souffrent eux-mêmes d’obésité, soit plus d’un sur deux.

Le premier essai sera lancé dans le plus grand hôpital du pays, où les professionnels de santé devront suivre le programme « Slimming World ». Des diététiciens et des psychologues apporteront également leur aide.

Du sport sur ordonnance ?
En Angleterre, 2,5 millions de personnes souffrent de diabète de type 2. Si la tendance actuelle se poursuit, les diabétiques seront 4 millions en 2025. La même question se pose en France, où de nombreux médecins militent pour que le sport soit prescriptible sur ordonnance et remboursé par la Sécurité sociale. L’idée serait de généraliser des expériences comme celle mise en place par la ville de Strasbourg. Elle a permis à des généralistes de prescrire à certains patients une activité physique modérée et régulière, ainsi que de les orienter vers un éducateur sportif.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité