Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouvelles compétences dès juillet 2015

Produits phytosanitaires : l'ANSES pourra retirer les plus dangereux

À partir de juillet 2015, l’ ANSES fera plus que donner des avis sur la toxicité des produits phytosanitaires. Elle sera désormais capable de retirer du marché les produits dangereux pour les agriculteurs. 

Produits phytosanitaires : l'ANSES pourra retirer les plus dangereux SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 06.03.2015 à 12h35
  • |
  • |
  • |
  • |


L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail monte en gamme. Pour l'Anses, l'année 2015 est, en effet, synonyme d’un élargissement du champ de ses compétences. Parmi ses nouvelles missions, l’Agence se verra confier dès juillet 2015 la responsabilité des autorisations de mise sur le marché des produits phytosanitaires, des adjuvants, des matières fertilisantes et supports de culture. Des compétences qui étaient jusqu’alors du ressort du ministère en charge de l’Agriculture.

Une surveillance accrue des effets des pesticides
Cette nouvelle mission s’accompagne de nouveaux défis : se doter d’une organisation interne efficace visant à concilier l’indépendance de l’expertise scientifique et la gestion des autorisations ; être en capacité de capter les signaux de terrain concernant les effets des produits autorisés.


C’est dans ce cadre qu’un dispositif de phytopharmacovigilance, assurant le recueil de toutes les données disponibles sur l’impact de l’utilisation des produits, tant sur la santé humaine que la faune, la flore et les milieux de l’environnement, sera mis en place par l’Agence.


Au-delà de ce dispositif, l’Agence continuera à surveiller les effets des pesticides sur la santé humaine par le lancement d’études indépendantes. Les résultats de l’expertise sur les expositions des travailleurs agricoles aux pesticides et les conclusions de l’étude Pesti’home sur les utilisations domestiques des pesticides seront également disponibles courant 2015.

L'ANSES pourra retirer des produits
Enfin, l’ANSES ne se contentera pas de donner des avis sur la toxicité des produits phytosanitaires ; elle sera désormais également capable de faire directement retirer du marché les produits considérés comme dangereux pour le consommateur ou pour les travailleurs agricoles.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité