Publicité

MIEUX VIVRE

Chaîne VYV Fréquence Médicale : Exercice physique, profitez de l’été !

10 bonnes raisons de faire de l’exercice physique

L’exercice physique est le complément indispensable d’une perte de poids réussie. Voici 10 raisons qui devraient vous motiver à en faire cet été.

10 bonnes raisons de faire de l’exercice physique molchanovdmitry/Istock

  • Publié 23.07.2018 à 19h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Le médicament qui marche dans la lutte de l'obésité et des maladies cardiovasculaires, dans le diabète et la dépression, qui ralentit le vieillissement et prolonge la jeunesse, existe ! Qui plus est, il est gratuit… Mais malheureusement, souvent pas ou mal prescrit par de trop nombreux médecins. Ce produit réellement miracle… c'est l'exercice physique ! A ne pas confondre avec le sport. Ce sont nos battements cardiaques, leur rapidité, qui définissent la zone à partir de laquelle on passe de l'un à l'autre. Si le sport peut parfois être dangereux, l'activité physique avec une limite supérieure au rythme cardiaque n'a jamais tué personne.

1. La perte de poids est accélérée et surtout, harmonieuse

Difficile de quantifier une perte de poids. Il y a cependant une limite simple : en aucun cas elle ne doit se traduire par de la fatigue, une perte de vitalité, ou encore une baisse de l’humeur. C’est le contraire qui est garanti si cette perte de poids est harmonieuse. Comment débuter une perte de poids correctement ? Le Dr Patrick Serog, nutritionniste à Paris, a répondu à nos questions. Notre article est à retrouver ici.

2. Les articulations sont soulagées, ce qui est excellent contre l’arthrose et l’ostéoporose

Les personnes en surpoids ou obèses souffrent fréquemment de douleurs articulaires aux genoux, mais pas seulement. Des chercheurs de l’école de médecine de New-York ont publié en mars les résultats d’une de leurs recherches à ce sujet. Ils montrent que les opérations de pose d’anneau gastrique permettent par exemple de soulager les patients atteints de douleurs chroniques du genou. Jonathan Samuels, rhumatologue au sein de l’école de médecine de New-York, fait partie des principaux auteurs de l’étude. Il explique : "Notre étude montre que les personnes en obésité extrême qui veulent calmer leurs douleurs articulaires aux genoux doivent songer à recourir à une pose d’anneau gastrique tôt, car les effets positifs de l’anneau diminuent avec l’âge". En somme, une perte de poids soulage efficacement les articulations.

3. Le cœur fonctionne mieux et l’hypertension artérielle diminue

Aujourd’hui, l’hypertension artérielle (HTA) touche 15 millions de personnes en France, soit près d’un adulte sur trois. Selon l'étude Esteban récemment publiée par Santé publique France, 36% des hommes adultes sont aujourd’hui hypertendus, contre 25% des femmes. La prise en charge de l’HTA passe pourtant par des mesures hygiéno-diététiques simples (perte de poids, réduction des apports nutritionnels en sel, de la sédentarité...) et/ou la prescription d’un traitement anti-hypertenseur. Retrouvez l'intégralité de notre article en cliquant ici.

5. C’est le principal traitement du diabète de type 2, celui qui est lié au surpoids

Comme nous vous l'expliquions en décembre, la perte de poids a permis à des patients obèses atteints de diabète de type 2 de parvenir à la rémission lors d'une étude : 86 % de ceux qui ont perdu plus de 15 kilos, dans le cadre d’une recherche, y sont parvenus. Des chercheurs de l’université de Glasgow en Ecosse ont en effet mené une recherche pendant un an auprès de personnes atteintes par ce diabète. 46 % d’entre elles sont en rémission totale aujourd'hui.

6. Il fait baisser le taux de graisse dans le sang, en particulier le cholestérol

Le cholestérol existe dans le sang sous deux formes : le HDL-cholestérol (dit "bon" cholestérol) et le LDL-cholestérol ("mauvais" cholestérol). Présent en excès, le "mauvais" cholestérol s’avère dangereux sur le long terme : il gène la circulation du sang dans les artères (plaques d’athérosclérose), favorise la formation de caillots et la survenue d’accidents cardiovasculaires. Les statines ont pour fonction de diminuer le taux de LDL-cholestérol.

6. Il stimule l’immunité, diminue les "bobos" de l’hiver et favorise la guérison des maladies

Faire quatre heures de sport par semaine avec un cancer du sein, c’est possible. C’est même le quotidien de Pascale. Dès le début de sa maladie, en 2016, les médecins lui ont conseillé d’augmenter son activité physique. Résultat : elle n’en a jamais fait autant : gymnastique trois fois par semaine, même pendant les périodes de chimiothérapie! Une manière de se dépasser et de rester maître de son corps. Retrouvez l'intégralité de notre article ici.

7. Il améliore le capital souffle et limite les apnées du sommeil

Les gros ronfleurs sont en danger à cause des apnées du sommeil. La France compte 15 millions de ronfleurs dont 3 millions souffrent d’une maladie qui oblige 600 000 d’entre eux à passer leurs nuits en portant un maque branché à un respirateur. Il n’existe pas de médicaments pour régler le problème en dehors de la perte de poids souvent pas facile à obtenir.

8. Il augmente l’espérance de vie

Comme nous vous l'expliquions dans un récent article, les recommandations actuelles de gériatrie conseillent au personnes âgées de faire au moins 150 minutes d'activité physique par semaine, sur au moins 10 minutes d’affilé, pour rester en bonne santé. Mais un tel schéma d’activité physique n'est pas toujours facile à atteindre pour les personnes âgées, au fur et à mesure qu’elles avancent en âge et, en particulier, en cas d’apparition d’une arthrose des jambes.

Une nouvelle étude, publiée dans le British Journal of Sports Medicine, suggère que c’est surtout la quantité journalière d’activité physique qui est importante pour réduire le risque de décès : il faut faire au moins 30 minutes d'activité physique, d'intensité légère à modérée, qu’importe que ce soit en 10 minutes d’affilée ou en quelques minutes par-ci, par-là.

9. Il apporte un bien-être psychologique important et améliore la qualité du sommeil

Une équipe internationale a découvert que l'activité physique peut protéger contre la dépression, et ce indépendamment de l'âge et de la région géographique. Les chercheurs du Brésil, de Belgique, d'Australie, des États-Unis, du Royaume-Uni et de la Suède ont regroupé les données de 49 études analysant des personnes non atteintes de maladie mentale. Ils ont examiné si l'activité physique était associée à une diminution du risque de dépression.

10. Le manque d’activité physique est le principal facteur de risque de la vie moderne

A défaut d’être passionnant, faire le ménage pourrait vous faire vivre plus longtemps. En tant qu’activité physique, cela réduirait même la mortalité, selon une étude qui montre qu’en cinq ans, une mort sur douze pourrait être évitée grâce à 30 minutes d'activité physique quotidienne, cinq fois par semaine. Et le ménage fait partie de ces activités physiques efficaces, tout comme la marche jusqu’à son lieu de travail ou d’autres activités qui vous font bouger.

Pour en savoir plus : "Prescrire enfin l’exercice physique", une émission de la chaîne VYV fréquence médicale.

C’est une évidence dans toutes les spécialités de la médecine : l’exercice physique peut être considéré comme un médicament universel gratuit, efficace, presque sans contre-indications et effets secondaires. C’est une évidence aussi : le message ne passe pas. Probablement en raison de la confusion sport / exercice physique qui perturbe la compréhension et limite les prescriptions. L’appellation Activité Physique Adaptée se propose depuis une vingtaine d’années de résumer l’ensemble des activités physiques, voire artistiques, pour arriver à un remboursement. L’Assurance Maladie n’en fait pas – à tort – une priorité. Aussi, les médecins hésitent à formaliser une prescription.

Définir la "fiche de prescription" de cette thérapeutique essentielle sera le but de l’émission ci-dessous. L’invité est un acteur majeur du sujet. Le Professeur Gérard Saillant est mondialement connu pour avoir opéré, lorsqu’il était chef du service d’orthopédie de La Pitié, les plus grands sportifs de la planète. Il est toujours un des spécialistes les plus consultés pour son expertise. Mais il a aussi décidé de consacrer l’essentiel de son temps à ce nouveau combat : que l’exercice physique soit prescrit à la hauteur de son efficacité pour participer à une certaine forme de sauvetage en faisant bouger ses habitants.

 

 Comprendre pour agir... Toutes les émissions de la chaîne VYV Fréquence Médicale :

https://www.youtube.com/channel/UCtNyuN_HFlNYO0-gqXwhLTg/playlists 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité