Publicité

QUESTION D'ACTU

Les audioprothésistes montrés du doigt


  • Publié 12.11.2013 à 10h38
  • |
  • |
  • |
  • |


Les troubles de l’audition accélèrent la surdité, et pourtant, une minorité de Français est équipée. Un million de patients portent une prothèse auditive alors qu’ils sont 6 millions à mal entendre. Comme Jacques Chirac, nombre de sexagénaires rechignaient à porter un appareil symbole de vieillissement.
Mais aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Le sous-équipement français est lié aux tarifs pratiqués. En moyenne, il faut débourser 1 000 euros par oreille après remboursement de la sécurité sociale.

Et dans son édition du jour, le Parisien dénonce à la Une « le scandale des prothèses audio ». Elles coûtent 50 euros au départ en Chine et sont vendues… jusqu’à 3 000 euros en France, dénonce le quotidien. Déjà, un rapport de la Cour des Comptes constatait en septembre « des prix opaques et une concurrence entre les principaux producteurs limitée ». Mais, selon l’enquête du Parisien réalisée à partir d’une étude d’un cabinet d’experts (1), la multiplication par 60 du prix de vente incomberait en grande partie aux audioprothésistes. 80 % de la valeur du produit viendrait du distributeur, selon l’étude. Les fabricants, eux, les vendent entre 200 et 700 euros.
La marge des audioprothésistes serait justifiée par les différents rendez-vous pris avec le patient pour ajuster la prothèse. « Ils vendent un appareil et 5 ans de suivi payés à l’avance », peste le Pr Christian Dubreuil. C’est du jamais-vu dans les professions médicales. Cet ORL des hospices de Lyon confie que; sur 10 patients reçus en consultation, 3 au maximum prennent rendez-vous avec un audioprothésiste.

 

(1) Financière de la Cité

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité