Publicité

QUESTION D'ACTU

En Belgique

Des pilules d’ecstasy "Superman" qui tuent

Des pilules roses avec le logo Superman ont été repérées en Belgique, mais aussi aux Pays-Bas, en Espagne. Elles auraient déjà entraîné le décès de 4 personnes au Royaume-Uni.

 Des pilules d’ecstasy \ REX/REX/SIPA

  • Publié 02.02.2015 à 19h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Des pilules d’ecstasy particulièrement dangereuses sont en circulation en Belgique. Ces pilules roses en forme de bouclier sur lesquelles figure le logo Superman renferment une dose inhabituellement élevée de la substance mortelle PMMA (para-méthoxyméthamphétamine).

C’est l’Institut scientifique de santé publique (ISSP) belge qui a sonné l’alarme dans un communiqué publié vendredi 30 janvier. Il explique que « la présence de ces pilules a déjà été observée aux Pays-Bas en décembre 2014 et [la semaine dernière] en Espagne, à Madrid. Ces pilules ont déjà été trouvées au Royaume-Uni également, où elles ont récemment entraîné le décès de quatre personnes au moins. »


L’ISSP explique, en effet, qu’il « existe sur le marché des pilules pratiquement identiques [aux pilules PMMA] mais qui renferment une dose élevée de la substance active moins toxique MDMA (methylènedioxyméthamphétamine) », c’est-à-dire la substance active présente dans les pilules d’ecstasy habituelles. L’ISSP ajoute qu’il est « impossible de faire visuellement la différence entre les pilules PMMA et MDMA ». Dans une tribune dans le Guardian, un ancien conseiller ministériel accusait d'ailleurs la politique trop stricte du gouvernement sur les drogues de synthèse (MDMA) d'être à l'origine du développement de ces substances beaucoup plus dangereuses.

Le risque est très élevé car la PMMA est une substance dont l’effet s’active beaucoup plus tardivement que la MDMA : les consommateurs risquent donc de croire qu’ils ont pris une dose trop faible et donc d'ingérer plusieurs pilules. Les symptômes sont des troubles physiques graves comme une augmentation du rythme cardiaque et une hausse très forte de la température corporelle. « Dans de nombreux cas, ces troubles peuvent se solder par un décès », selon l’ISSP.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité