• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Etats-Unis

Vaccins contre le sida : la Fondation Gates fait un chèque de 50 millions de dollars

Une université américaine reçoit un don de 50 millions de dollars de la Fondation Gates pour la recherche sur les vaccins.

Vaccins contre le sida : la Fondation Gates fait un chèque de 50 millions de dollars World Economic Foru/NEWSCOM/SIPA

  • Publié le 31.01.2015 à 18h46
  • |
  • |
  • |
  • |


L'université de Stanford a annoncé jeudi qu'elle avait reçu un don de la Fondation Bill & Melinda Gates pour mener ses recherches sur les vaccins. Le montant alloué est de 50 millions de dollars (44 millions d'euros) sur 10 ans. L'université de Stanford est connue pour avoir développé des technologies qui permettent d'analyser rapidement les cellules d'une personne et de donner un portrait détaillé du système immunitaire humain avec toutes ses composantes.

Mieux comprendre le système immunitaire

Le don de 50 millions de dollars permettra de créer le Centre des systèmes immunologiques humains au sein de l'université de Stanford. L'objectif de ce centre est de mieux comprendre comment le système immunitaire peut être exploité pour développer des vaccins contre les infections les plus meurtrières dans le monde. 
La recherche vaccinale contre le paludisme ou le VIH, par exemple, se heurte à des problèmes d'argent et de temps. Elle nécessite des essais cliniques de grande envergure qui peuvent coûter des centaines de millions de dollars et qui peuvent durer jusqu'à 10 ans. Le tout pour déterminer le succès ou l'échec de vaccins potentiels.

Nouvelle génération de vaccins

« Ce dont nous avons besoin est une nouvelle génération de vaccins et de nouvelles approches de vaccination.», indique le Pr Mark Davis, qui va diriger le Centre des systèmes immunologiques humains au sein de l'université de Stanford. « Cela nécessitera une meilleure compréhension de la réponse immunitaire humaine et des prédictions plus claires sur l'efficacité des vaccins pour des maladies particulières ».
Pour cet expert, les modèles animaux pour les vaccins n'ont pas été couronnés de succès dans la plupart des cas. De nombreux vaccins en développement ont prouvé leur efficacité chez la souris et chez des primates non humains. Mais pas chez l'homme.

Les chercheurs de l'université de Stanford ont aussi prévu de se pencher sur la sensibilité individuelle aux maladies infectieuses. Ils aimeraient comprendre pourquoi certaines personnes parviennent à combattre des infections alors que d'autres non. C'est le cas, par exemple, pour la tuberculose où des millions de personnes sont porteuses de la bactérie, alors que moins de 10 % développement une maladie tuberculeuse active.

La même semaine, la  Fondation Bill & Melinda Gates a annoncé un don de 1,55 milliards de dollars (1,37 milliards d'euros) sur cinq ans à l'Alliance GAVI sur les vaccins.

 

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité