Publicité

QUESTION D'ACTU

35000 cas et 7 décès

Chikungunya : une épidémie de grande ampleur en Polynésie

Le nombre de polynésiens touchés par le virus du chikungunya s'élève actuellement à 35 000 selon un récent bilan du bureau de veille sanitaire. 

Chikungunya : une épidémie de grande ampleur en Polynésie Arnulfo Franco/AP/SIPA

  • Publié 14.12.2014 à 15h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis l’apparition du virus du chikungunya sur le territoire polynésien en octobre dernier, le nombre de personnes infectées s’élève à 35 000, selon un dernier bilan du bureau de Veille sanitaire de Polynésie française.


Mort d’un nourrisson
Sur ces 35 000 cas, le bureau de veille sanitaire récence 7 décès, dont celui d’un nourrisson. Les patients, qui ont succombé, présentaient tous un profil fragile. Parmi elles, trois personnes âgées, dont une souffrait d’insuffisance rénale chronique, et un nourrisson de huit jours, infecté par sa mère à la naissance. 

Depuis début octobre, démarrage officiel de l’épidémie de chikungunya, 11 000 personnes ont été infectées par le virus. Un précédent bilan publié le 27 novembre a indiqué que le cas de contamination en Polynésie a doublé en l’espace de 15 jours.


Peu de consultations chez le médecin
L’estimation exacte du nombre de patients touchés reste cependant difficile. En effet, les Polynésiens ne consultent plus les médecins. « Dans un quartier, il n’y a parfois qu’une personne qui consulte : une fois qu’on a identifié le chikungunya, les autres savent qu’ils sont touchés et ne voient pas de médecin », explique Priscillia Bompard, épidémiologiste au bureau de veille sanitaire.

 

En Guyane, l’épidémie s’est, au contraire stabilisée, depuis ces dernières semaines, selon un récent bilan publié par la Cellule interrégionale d’épidémiologie (Cire) de l’Institut de veille sanitaire (InVs). Actuellement, ce territoire d’Outre-Mer compte 5020 cas confirmés d’infection. Aucun décès n’a eu lieu. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité