Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude Withings

Heure d'hiver: une heure en moins pour 20 minutes de sommeil en plus

Dans la nuit de ce samedi à dimanche, les Français vont gagner une heure. Mais ils ne dormiront que 20 minutes de plus, selon une étude de la société d'objets connectés Withings. 

Heure d'hiver: une heure en moins pour 20 minutes de sommeil en plus GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 26.10.2014 à 07h05
  • |
  • |
  • |
  • |


La nuit tombera plus tôt, mais nous gagnons une heure de sommeil supplémentaire. Voilà ce que peuvent se dire les Français qui se préparent à entrer dans l’hiver cette nuit.  Mais en réalité ce n’est pas une heure de sommeil supplémentaire gagnée, mais 20 minutes, selon une étude réalisée par la société d’objets connectés Withings et révélée aujourd'hui par Le Parisien

Des heures de coucher raisonnables
En étudiant le sommeil de 1400 dormeurs français lors du passage de l’heure d’été à celle d’hiver en 2013, les analystes de Withings ont constaté que les Français n’ont dormi que 20 minutes de plus. « En moyenne, les Français passent 8 h 11 sous la couette, contre 7 h 51 pour un samedi habituel », résume Withings. Et ces deux dizaines de minutes de sommeil en plus n’inciteraient pas les Français à veiller plus tard. « Ils n’ont pas un samedi soir plus festif que de coutume : l’an passé, ils se sont couchés à 0 h 7 contre 0 h 5 les autres samedis d’octobre », poursuit l’analyste.

 

Se calquer sur le rythme du soleil
De l’avis des médecins, ce temps supplémentaire de sommeil est une bonne chose : « Dormir 20 minutes de plus la nuit lors du changement d’heure, c’est déjà très bien », explique François Duforez au Parisien, médecin et membre de l’Institut national du sommeil et de la vigilance. Selon le spécialiste, en effet, il est plus confortable de se priver d’une heure de soleil par jour plutôt que de se réhabituer à des journées à rallonge. « Lorsque l’on passe à l’heure d’hiver, on se rapproche de l’heure solaire et on n’a plus qu’une heure de différence avec lui en termes de luminosité contre deux l’été. Là, le réveil sera moins dur», éclaire François Duforez.


Un réveil plus difficile pour les lève-tôts
Selon la spécialiste du sommeil Sylvie Royant, contactée par le quotidien, il sera plus difficile de s’adapter au nouveau rythme pour les personnes âgées et les jeunes enfants de moins de 6 ans, qui ont l’habitude de se lever de bonne heure. « Chez eux, ce changement s’accompagnera d’une petite fatigue ou d’une vague irritabilité. Mais le temps d’adaptation va durer une semaine maximum », rassure le Dr Royant.

L’étude Withings semble donc affirmer qu’au final, le changement d’heure n’est pas un grand bouleversement pour la plupart d’entre nous et il l’est encore moins lorsque passe de l’heure d’été à l’heure d’hiver. Des résultats cependant contestés par une récente étude britannique affirmant que les enfants sont en meilleure forme physique durant les périodes estivales et que le changement d’heure perturbe notre rythme biologique.
Un sondage Opinionway pour ComprendreChoisir a récemment montré que 75 % des Français sondés se considèrent bouleversés par ce changement saisonnier, invoquant des troubles et du sommeil et de l’humeur. Le changement bi-annuel des pendules, en France comme dans les autres pays d'Europe, n’a donc pas fini d’être l’objet de désaccords.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité