Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête de l’association la Fage

Alcool : 3 étudiants sur 4 boivent avant d'aller en soirée

Une enquête décrypte les habitudes de consommation d’alcool des étudiants. Notamment, que ceux qui boivent tous les jours sont aussi ceux qui boivent en grande quantité.

Alcool : 3 étudiants sur 4 boivent avant d'aller en soirée DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 18.10.2014 à 13h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Les soirées étudiantes sont connues pour leurs ambiances incomparables, mais également car elles ont la réputation d’être très alcoolisées. C’est justement sur le sujet du rapport à l’alcool des jeunes dans le cadre des événements étudiants que la Fage (Fédération des associations générales étudiantes) vient de publier une enquête.

Réalisée entre mars et mai 2014, elle a recueilli les réponses de plus de 3000 étudiants.


L’enquête fait plusieurs constats. La fréquence de la consommation d'alcool et le volume de consommation sont fortement corrélés. S’ils ne sont que 2% à boire quotidiennement, près de la moitié de ces derniers consomment beaucoup d’alcool, c’est-à-dire plus de 4 verres. Ceux qui boivent une fois par semaine ne sont plus que 37% à boire plus de 4 verres, et ceux qui ne boivent qu’une fois par mois sont alors 24% à boire plus de quatre verres. Par ailleurs, les étudiants ont été 77% à déclarer consommer de l’alcool avant de se rendre à leurs soirées.


Prévention efficace par les pairs

En ce qui concerne les actions de prévention sur le sujet, l’impact est jugé très faible par les jeunes adultes qui sont les plus grands consommateurs. 70% ne se sentent pas concernés par la problématique. D’une façon générale, il faut souligner que les participants au questionnaire se disent à plus de 70% sensibles à ce que les messages de prévention soient délivrés par des personnes de leur âge. L’impact de la prévention serait quant à lui bien réel, car près d’un tiers des sondés déclarent réduire leur consommation car ils sont plus conscients des risques.


Les soirées "open bar" déjà interdites

La problématique de la consommation excessive des jeunes lors de soirées étudiantes est bien connue. Dans le même registre, l’incitation à la pratique du binge drinking (beuverie express) est pris très au sérieux par la ministre de la Santé, qui a rappelé dans le cadre de la présentation officielle du projet de loi de santé les mesures envisagées pour lutter contre ce phénomène, dont une pénalité très stricte : toute incitation au binge drinking sera passible d’une amende de 15 000 euros et d'un an de prison.

Rappelons également qu’en 2009, il a ainsi été voté un amendement pour l’arrêt des soirées dites « open-bars », pendant lesquelles la consommation d’alcool était illimitée contre le paiement d’un forfait en début de soirée.

De son côté, à la suite des résultats de son sondage, la Fage envisage de nouvelles actions de sensibilisation et de prévention, comme la prévention avant les soirées avec par exemple l’interdiction d’accès aux soirées si la personne a trop bu.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité