Publicité

QUESTION D'ACTU

Couples lesbiens

PMA à l’étranger : la Cour de cassation reconnaît le droit à l'adoption

Saisie par plusieurs tribunaux, la Cour de cassation a validé l’adoption d’enfants nés par procréation médicalement assistée (PMA) à l’étranger.

 PMA à l’étranger : la Cour de cassation reconnaît le droit à l'adoption FABRICE ELSNER/20 MINUTES/SIPA

  • Publié 23.09.2014 à 19h14
  • |
  • |
  • |
  • |


Les enfants nés par PMA à l’étranger pourront désormais avoir deux parents. Dans une décision très attendu, la Cour de cassation, a en effet, estimé que le recours à la PMA à l’étranger, par insémination artificielle avec donneur anonyme, « ne fait pas obstacle à ce que l’épouse de la mère puisse adopter l’enfant ainsi conçu ».

La plus haute juridiction française avait été saisie par deux tribunaux de grande instance l’un à Poitiers, l’autre à Avignon. Les juges avaient préféré ne pas se prononcer sur la demande d’adoption d’un enfant né par PMA à l’étranger par un couple d’homosexuelles, estimant la loi trop floue.

Que dit la loi française ?
Seuls les couples hétérosexuels infertiles peuvent recourir à la PMA. Mais la loi sur le mariage pour tous a ouvert le droit à l'adoption aux couples de même sexe, sans se prononcer sur la question de la PMA. De plus, le gouvernement n'a donné aucune instruction d'application de la loi aux parquets.

Du coup, les décisions peuvent varier d’un tribunal à l’autre, mais dans les faits, la plupart accorde aux couples homosexuels le droit d’adopter des enfants nés par PMA à l'étranger . Selon une étude commandée par la Chancellerie, à la mi-juillet, sur 295 décisions référencées, 281 tribunaux ont donné leur feu vert.

En revanche, neuf procédures d’adoption ont fait l'objet d'un refus. Les juges ont estimé qu’avoir recours à la PMA à l’étranger revenait à contourner la loi française et constituait donc « une fraude à la loi ». Aujourd’hui, la Cour de cassation dit précisément le contraire. A travers cet arrêt, elle « tire ainsi les conséquences de la loi du 17 mai 2013 [sur le mariage pour tous] », qui ouvre l’adoption aux couples homosexuels « sans aucune restriction relative au mode de conception de cet enfant.»

Quelles sont les conséquences d’une telle décision ?
La décision de la Cour de cassation est un avis consultatif, non contraignant, même s’il devrait influencer très fortement les décisions à venir. Il est mis à la disposition des juges pour remédier aux lacunes juridiques liées à une question de droit nouvelle.

Dans un communiqué, Christiane Taubira a souligné que « ces avis mettront fin à plusieurs mois d’insécurité juridique pour les familles homoparentales » et « favoriseront une harmonisation de la jurisprudence. L’adoption est désormais clairement ouverte, sous toutes ses formes, à tous les couples mariés ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité