Publicité

QUESTION D'ACTU

Hôpital italien

Erreur d'implantation d'embryons : qui a la garde des jumeaux ?

La demande de recours en justice des parents biologiques dont les embryons ont été implantés par erreur dans une autre femme a été déboutée. Le couple n'obtiendra pas la garde des enfants. 

Erreur d'implantation d'embryons : qui a la garde des jumeaux ? FRED SCHEIBER/20 MINUTES/SIPA

  • Publié 11.08.2014 à 19h09
  • |
  • |
  • |
  • |


Le couple romain venu à l'hôpital pour une fécondation in vitro dont les embryons ont été implantés dans la mauvaise femme, a vu sa demande de recours en justice déboutée par le tribunal italien.


Aucun recours possible
Les parents biologiques réclamaient la garde des jumeaux, nés le 3 août et reconnus comme les enfants légitimes de la mère porteuse et de l'époux. La juge Silvia Albano a choisi de laisser la garde des jumeaux à ces derniers et a rejeté la demande de recours des parents biologiques. « L'affaire n'est pas susceptible d'un recours devant la Cour constitutionnelle car selon l’ordre italien, les enfants de la mère sont ceux de la mère qui les met au monde, » a-t-elle déclaré à l'AFP vendredi 8 août. La mère porteuse s’est également exprimée : « Nous avons conscience de leur douleur, et nous en souffrons, ceci étant dit nous avions proposé de les rencontrer, mais ils n'ont jamais répondu. » Le couple n’aura droit qu’à un dédommagement financier, dont le montant n’aurait pas été divulgué.

Des noms presque identiques
En décembre, le couple se rend à l'hôpital Sandro Pertini (Rome) pour y pratiquer une fécondation in vitro. Mais quelque temps plus tard, surprise ! Un  test génétique révèle que les parents et les embryons ne sont pas compatibles. Quand le couple l’apprend, la mère porteuse en est déjà à son quatrième mois de grossesse. Pas question, donc, de pratiquer une IVG (interdite au delà de six semaines de grossesse).
En avril, la ministre de la Santé italienne, Beatrice Lorenzin annonce avoir ouvert une inspection au sein de l'hôpital, pour comprendre les raisons d'une telle erreur. Apparemment, l’hôpital aurait interverti les noms des deux couples, identiques à deux lettres près.


Ce n'est pas la première fois qu'un cas d'échange d'embryon a lieu dans un hôpital. Des histoires similaires avaient eu lieu en Grande- Bretagne et en Italie, mais l'erreur avait été découverte moins d'une heure après l'insémination.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité