Publicité

QUESTION D'ACTU

Besoins en O-

Don du sang : une nouvelle collecte pour éviter la pénurie

A l'approche de l'été, les donneurs de tous les groupes sanguins sont recherchés. En particulier ceux du groupe O-, dont les réserves sont fragiles. L'EFS lance une nouvelle collecte à partir du 15 juillet.

Don du sang : une nouvelle collecte pour éviter la pénurie DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 08.07.2014 à 16h32
  • |
  • |
  • |
  • |


« Merci d'être venus nombreux ! » Tel est le message de remerciement formulé par l'Etablissement français du sang (EFS) à l'heure du bilan de la 11ème Journée mondiale des donneurs de sang (JMDS) qui s’est déroulée le 14 juin dernier dans les 350 lieux de collecte ouverts pour l’occasion. En chiffres, ce sont 7 804 dons de sang qui ont été effectués ce jour-là.

Une hausse significative de nouveaux donneurs
Par ailleurs, cet évènement a permis d’accueillir des nouveaux donneurs : 5 608 soit 27,7 % (contre 25.7 % en moyenne sur l’année 2013). Ainsi, l’Etablissement français du sang profite de cette hausse pour rappeler qu’il est important de convaincre de nouveaux donneurs. Car l’un des objectifs de la Journée mondiale des donneurs de sang est de faire de la pédagogie et de sensibiliser le plus grand nombre.
Pour cette raison, l'EFS invite à rester mobiliser durant l’été, « une période traditionnellement sensible », dit-il.
L’EFS observe en effet chaque année une baisse des dons pendant les mois de juillet et août. Pourtant, les malades ont besoin de produits sanguins quotidiennement. 10 000 dons sont nécessaires chaque jour.

Et cette année, même si des donneurs de tous les groupes sanguins sont recherchés, l'EFS cherche particulièrement ceux du groupe O-, dont les réserves sont actuellement fragiles. 

1 transfusion sur 10 est une urgence vitale
Une donnée dommageable pour de nombreux patients. Car ces dons essentiels de la part des Français couvrent de nombreux besoin. Parmi eux, ce sont les pathologies longue durée qui causent la plus grande part des besoins transfusionnels. Les cancers et les maladies du sang représentent à elles seules 46,5 % des patients transfusés. Ce qui explique qu’une transfusion sur 10 se déroule dans un contexte d’urgence vitale alors que 52 % sont programmées.
Et les motifs de transfusion varient également avec l’âge. Pour les 15-45 ans, il s’agit d’obstétrique dans 10 % des cas, d’un cancer avec tumeur solide pour 20 % des transfusés de 45-65 ans et pour les plus de 80 ans, c’est la chirurgie orthopédique qui pourvoit plus de 20 % des besoins transfusionnels.

Face à ces chiffres, l'EFS vous attend nombreux pour une nouvelle collecte qui devrait débuter à partir du 15 juillet.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité