Publicité

QUESTION D'ACTU

Plan d’économies

Médicament : les industriels alertent Manuel Valls

Alors que le secteur de la santé devrait prochainement consentir à un effort d’économie de 10 milliards d’euros, les entreprises du médicament tirent la sonnette d’alarme concernant leur industrie.

Médicament : les industriels alertent Manuel Valls Le président du Leem, Patrick Errard. ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

  • Publié 21.04.2014 à 16h19
  • |
  • |
  • |
  • |


Lors de sa déclaration de politique générale le 8 avril dernier, le Premier ministre est revenu sur le plan de redressement des finances publiques. En ce qui concerne le domaine de la santé en particulier, le plan d’économies sera d’un montant de 10 milliards d’euros entre 2015 et 2017. Le gouvernement devrait présenter un projet de loi de finances rectificatives (La Loi de financement de la Sécurité sociale pour 2014 (LFSS 2014) prévoyait déjà 8,5 milliards d’économies) « au début de l’été » incluant les économies supplémentaires demandées à l’Assurance maladie. Mais le syndicat des entreprises du médicament (Leem) n’a pas attendu cette échéance pour faire part de son mécontentement.

 


Le syndicat du médicament veut une nouvelle donne

En effet, dans un récent communiqué, le Leem a alerté le Premier ministre sur « les conséquences des mesures de régulation prises ces trois dernières années en matière de maîtrise des dépenses de santé ». Pour la troisième année consécutive, l’industrie du médicament connaît une contraction de son chiffre d’affaires. Ces pressions sont démesurées pour le président du Leem, Patrick Errard, qui rappelle que le médicament « ne représente que 15 % des dépenses d’assurance maladie » mais « supporte depuis trois ans plus de la moitié des efforts d’économie imposés par le législateur dans le cadre de la LFSS ». 

 


L’industrie du médicament fragilisée

Conséquence,  « une fragilisation de l’industrie du médicament » ainsi que la compromission lourde de « l’attractivité de la France pour les investissements en santé ». Pis, selon le Leem, le système entretient la récession. En 2014, les prévisions font état d’une décroissance d’environ - 1,5 % du marché remboursable, contre - 2,3 % en 2013. En conclusion, le Leem en appele à une « nouvelle donne » et considère que « seules des réformes de fond permettront de concilier les enjeux de santé avec la pérennité du système de protection sociale ». L’industrie du médicament emploie actuellement 100 000 personnes en France.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité