Publicité

QUESTION D'ACTU

Prototype en élaboration

Perte d'audition : vers des implants cochléaires en Wi-Fi

Une équipe du Massachussetts Institute of Technology a mis au point une nouvelle génération d’implants cochléaires qui pourraient fonctionner sans fil.

Perte d'audition : vers des implants cochléaires en Wi-Fi L'implant cochléaire d'aujourd'hui (National Institut of Health / US Department of Health and Human Services)

  • Publié 10.02.2014 à 15h39
  • |
  • |
  • |
  • |


Un implant auditif sans fil, qui se recharge avec un téléphone portable. Ce n’est pas le fruit d’un cerveau d’écrivain de science-fiction mais un prototype actuellement développé par le très sérieux MIT (Massachussetts Institute of Technology). Des chercheurs développent actuellement un implant cochléaire de nouvelle génération : ce dispositif médical qui stimule électriquement le nerf auditif pourrait un jour fonctionner en Wi-Fi. Une première version a été présentée ce 9 février au congrès de l’International Solid-State Circuits.

 

Les implants cochléaires se substituent aux cils sensoriels. Une électrode est placée à l’arrière de l’oreille afin de capter les sons extérieurs. Ils sont ensuite traduits en signaux électriques jusqu’au nerf auditif. Récemment récompensé par le prix Lasker, le dispositif n’en est pas moins encombrant. En plus de l’électrode, un transmetteur en forme de disque de 3 cm de diamètre est fixé à l’oreille, et un fil le relie à une source d’énergie qui ressemble à une prothèse auditive.

 

Un téléphone devient le chargeur

Les chercheurs du MIT ont mis au point une puce peu gourmande en énergie qui envoie les mêmes signaux que l’électrode de l’implant cochléaire. Son point fort : elle fonctionne sans fil et peut être rechargée à distance. Utilisée comme implant cochléaire, elle permettra d’éliminer le transmetteur et la recharge car tout fonctionne sans fil. Autre innovation : elle utilise le « microphone » naturel de l’oreille moyenne au lieu de capter les bruits extérieurs. Dans la plupart des cas, les patients qui ont besoin d’un implant n’ont pas de problème au niveau de l’oreille moyenne.

 

Concrètement, un tel implant se rechargerait en quelques minutes pour une autonomie allant jusqu’à huit heures. Les chercheurs ont également présenté un prototype de chargeur compatible avec un téléphone portable standard. « L’idée avec ce produit, c’est que vous pouvez utiliser un téléphone, avec un adaptateur, pour recharger votre implant cochléaire, de sorte que vous n’ayez pas à être branché. Vous pouvez aussi imaginer un oreiller intelligent, pour recharger pendant la nuit, et le lendemain il fonctionne », anticipe Anantha Chandrakasan, qui a participé à l’élaboration du produit. Pour le moment, le produit n’a été testé que sur quatre patients. Il faudra donc quelques années de recherche supplémentaires pour parvenir à un dispositif viable et fiable.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité