Publicité

QUESTION D'ACTU

Rares cas de priapisme

Ritaline : des risques d'érections prolongées chez des jeunes garçons

Le médicament utilisé pour soigner l'hyperactivité provoquerait, dans de très rares cas, des érections incontrôlables chez de jeunes garçons.

Ritaline : des risques d'érections prolongées chez des jeunes garçons

  • Publié 26.12.2013 à 11h31
  • |
  • |
  • |
  • |


L'agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a mis en garde le 17 décembre contre des effets secondaires rares que provoquerait la prise de méthylphénidate. Cette molécule, qui traite les déficits du trouble d’attention avec hyper­activité (TDAH) et dont le représentant le plus connu est la Ritaline, « peut causer, dans de rares cas, des érections prolongées et parfois douloureuses connues sous le nom de priapisme » indique la FDA. L'agence a décidé de mettre à jour « les étiquettes du médicament et la notice afin d'inclure des informations concernant les risques rares mais sérieux de priapisme ».

L'âge médian des patients ayant soufferts de priapisme suite à la prise de méthylphénidate est de 12 ans et demi selon la FDA. Sur des données recensées entre 1997 et 2012, 14 cas ont été relevés, dont 12 concernent des jeunes de moins de 18 ans. Dans quatre cas, le priapisme n’avait pas cessé après la fin de la médication. La FDA indique que parmi ces 4 patients, « deux ont dû subir une intervention chirurgicale, un a dû recevoir un drain et le dernier a dû subir une aspiration du corps caverneux ».

L'âgence américaine qui prend l'affaire très au sérieux précise dans son avertissement que les patients qui prennent du méthylphénidate et développent une érection durant plus de quatre heures doivent consulter immédiatement un médecin afin d'éviter des problèmes à long terme. Si le priapisme n'est pas traité immédiatement, il peut entraîner des dégâts permanents au niveau du pénis.

L'agence précise que les patients ne doivent pas arrêter leur traitement sans en référer à leur médecin. De plus, il est délicat de basculer d'une molécule à une autre puisque le Strattera (dont le principe actif est l'atomoxetine), un autre médicament traitant le TDAH, entrainerait lui aussi quelques cas de priapisme.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité