Publicité

QUESTION D'ACTU

Selon le dernier bulletin de l'Invs

Bronchiolite : le pic épidémique est imminent

Les services d'urgence hospitaliers reçoivent de plus en plus d'enfants souffrant de bronchiolite. Si l'Ile-de-France a déjà franchi le pic éidémique, le reste de la France devrait le faire dans quelques jours.

Bronchiolite : le pic épidémique est imminent

  • Publié 22.12.2013 à 17h17
  • |
  • |
  • |
  • |


Si la grippe se fait encore discrète, ce n'est pas le cas de la bronchiolite. Selon le denire bulletin de l'Institut de veille sanitaire, qui date du 17 décembre, le nombre de recours aux services d’urgence hospitaliers pour bronchiolite du nourrisson continue d’augmenter en France métropolitaine. En effet, après une pause pendant les vacances de la Toussaint, l'épidémie de bronchiolite prend de l'ampleur.


Le Nord de la France est plus touché que le reste du pays. En Ile de France, les données indiquent que le pic épidémique a été franchi au cours de la semaine du 2 décembre. Mais, pour l'INVS, « compte tenu de la dynamique de l’épidémie observée les années précédentes, le pic de l’épidémie devrait être franchi dans les prochains jours en zone nord et dans les prochaines semaines en zone sud de la France. »

Depuis le 1er septembre 2013, parmi les nourrissons ayant eu recours aux services hospitaliers d’urgence pour bronchiolite, 59 % étaient des garçons et 54 % avaient moins de 6 mois, ce qui est habituellement observé.

30 % des nourrissons touchés chaque année

Mais pas de panique pour les parents, car l’évolution dans le temps du nombre de recours est similaire à ce qui a été observé au cours des dernières saisons épidémiques.
Chaque hiver, près de 30 % des enfants de moins de deux ans sont touchés par une bronchiolite. Alors, pour tenter de protéger au mieux vos enfants, l'Institut national de la prévention et d'éducation pour la santé insiste chaque année sur les conseils d'hygiène élémentaires pour limiter les risques de contamination : se laver régulièrement les mains, porter un masque chirurgical pour s'occuper d'un bébé et ne pas l'embrasser lorsqu'on est malade, se couvrir la bouche pour éternuer et tousser, et veiller à une aération correcte de la chambre tous les jours.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité