• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Pourquoi a-t-on besoin des autres ?

On entend souvent dire que "l'Homme est un animal social", mais a-t-on vraiment besoin des autres ?  

Pourquoi a-t-on besoin des autres ? Rawpixel/iStock

  • Publié le 04.07.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Si les philosophes se sont longuement interrogés sur la nécessité d'avoir ou pas des relations sociales, la science apporte une réponse à notre comportement tantôt social, tantôt individualiste. Tout pourrait être lié à notre besoin de survie.

Peut-on vraiment survivre seul ?

Depuis notre naissance, nous n'avons de cesse que de satisfaire nos besoins pour survivre. Qu'il s'agisse des pleurs du bébé pour alerter, de la sensation de faim qui nous pousse à manger, ou des signes du sommeil qui nous incite à dormir, notre corps a su mettre en place différents signaux ayant pour but de préserver notre existence avant même celle des autres.

Si ce comportement peut paraître égoïste, on se rend compte que les relations sociales font aussi partie des besoins essentiels au développement de chacun. Se sentir appartenir à un groupe et développer son altruisme est tout aussi utile à la survie. De nombreuses études sur le développement de l’enfant ont su mettre en évidence ce phénomène : sans interactions sociales le bebe est capable de se laisser mourir.

Une société pas si individualiste que ça.

La crise sanitaire du Covid-19 est là pour nous le rappeler : nous avons besoin des autres pour se sentir bien. Si notre développement nous a permis d'être empathique, grâce notamment aux neurones miroirs, et donc de ressentir les émotions des autres, c'est que nous avons besoin d'une communauté et d'un sentiment d'appartenance pour s'épanouir.

Penser que les relations sociales doivent uniquement nous rapporter quelque chose est faux. Les nombreux exemples de solidarité désintéressée montrent bien que l'humanité a besoin de fonctionner comme un réseau connecté où chaque individu participe à son niveau à une cohésion et un épanouissement réciproque.

En savoir plus : "Cessez d'être gentil soyez vrai ! : Être avec les autres en restant soi-même" de Thomas d'Ansembourg, éditions de l'Homme.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité