• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Cérémonies

Mariages : on peut à nouveau se dire "oui" ... mais en respectant les gestes barrière !

Depuis le 2 juin, les cérémonies de mariage, en mairie comme dans les lieux de culte, sont de nouveau autorisées. Distanciation physique d'un mètre, rassemblements limités à dix personnes, port du masque… Des mesures restent en vigueur pour éviter une deuxième vague de Covid-19.

Mariages : on peut à nouveau se dire \ IdealPhoto30/iStock

  • Publié le 04.06.2020 à 18h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Après deux mois d'interdiction, les Français peuvent de nouveau se dire "oui". Le 28 mai, Édouard Philippe a annoncé que les cérémonies de mariage, en mairie comme dans les lieux de culte, seraient de nouveau autorisées à partir du 2 juin. Néanmoins, elles ne ressembleront pas à celles d'avant le début de la crise sanitaire. Si le décret du 31 mai dernier indique bien que "les célébrations de mariage par un officier d’état civil" sont possibles, les gestes barrières sont toujours de mise.

Ainsi, la distanciation physique d'un mètre au minimum entre les convives est à respecter, de même que l'interdiction de se rassembler à plus de dix personnes "sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public", selon le site officiel de l'administration française. Des règles qui ne concernent que les mairies, bien que les lieux de culte soient également soumis à des mesures strictes.

Le port du masque obligatoire dans les lieux de culte

Ainsi, le ministère de l'Intérieur demande que la superficie individuelle d'environ 4m2 par personne détermine le nombre d'invités. De même, le port du masque est obligatoire, tandis qu'un "membre identifiable de l'organisation" doit être en charge de l'entrée et de la sortie des participants à la cérémonie. Autres obligations : la désinfection systématique des mains à l'arrivée et au départ, ainsi que l'adaptation éventuelle des rites aux gestes barrières.

En somme, si seules dix personnes peuvent assister à un mariage en mairie, le nombre de convives peut être plus conséquent dans les lieux de culte, du moment que les règles précédemment énoncées sont respectées. Pour les festivités qui suivent les cérémonies, là encore des contraintes s'appliquent lorsque l'on souhaite recevoir ses invités dans les restaurants et salles polyvalentes. 

La possibilité de se rassembler sans restrictions dans la sphère privée 

Dans les zones colorées en orange sur la carte du déconfinement, seules les terrasses sont autorisées, tandis que le nombre limité de dix convives par table est la norme sur l'ensemble du territoire. En revanche, rien n'interdit les Français d'organiser des évènements chez eux, dans les conditions qu'ils souhaitent. Mais, qui dit lieu privé ne dit pas relâchement : il en va de la responsabilité de tous pour veiller au respect des gestes barrières "de base".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité