• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Lutter contre le coronavirus grâce à un cocktail d’anticorps

Une start-up américaine utilise les anticorps polyclonaux pour mettre au point un traitement à la fois curatif et préventif contre le Covid-19. 

Lutter contre le coronavirus grâce à un cocktail d’anticorps Maksim Tkachenko/iStock

  • Publié le 15.05.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La recherche scientifique est mobilisée partout dans le monde pour trouver un traitement et un vaccin contre le SARS-CoV-2. Aux États-Unis, le laboratoire Sorrento veut combiner les deux. Cette start-up s’est associé au réseau hospitalier new-yorkais Mount Sinai Health System pour mettre au point un cocktail d’anticorps capable de prévenir ou de soigner le Covid-19. 

Environ 15 000 personnes ont contribué à la recherche sur ce traitement, grâce à leurs échantillons sanguins. Elles étaient toutes suspectées d’avoir eu le Covid-19 et d’en avoir guéri. L’équipe scientifique a constaté la présence d’anticorps contre le virus dans leur plasma. Les chercheurs veulent les extraire pour pouvoir ensuite les administrer en prévention ou en traitement. 

Un cocktail de trois anticorps  

Les anticorps utilisés comme médicament ont une action directe dans l’organisme, mais dans le plasma, ils sont présents en nombre et ne luttent pas tous contre les mêmes maladies. La start-up Sorrento filtre le plasma pour créer ensuite des anticorps polyclonaux, c’est-à-dire un mélange d’anticorps sélectionnés pour leurs propriétés. Leur action est neutralisante : ils se fixent sur les protéines de pointe du virus pour empêcher son action. COVI-SHIELD, le traitement mis au point par Sorrento, vise ainsi trois zones d’action des protéines de pointe du virus.

Les chercheurs estiment qu’il permettra de protéger les personnes potentiellement exposées au virus et de soigner celles qui l’ont contracté. Chacune des doses pourrait agir pendant deux mois au maximum. “Notre intention est de développer un triple agent prophylactique et thérapeutique à base d’anticorps pour protéger les professionnels de santé et les patients à risque, explique le PDG de Sorrento, le docteur Henry Ji. Cette thérapie est faite pour être résistante aux mutations du virus.” Les premiers essais pourraient démarrer au cours du troisième trimestre 2020. 

Les anticorps polyclonaux, une méthode utilisée aussi en France 

Cette start-up américaine n’est pas la seule à s’intéresser aux anticorps polyclonaux. À Nantes, la biotech Xenothera utilise également cette méthode pour mettre au point un traitement contre les coronavirus, dont le Covid-19, appelé XAV-19. Il s’est associé au groupe pharmaceutique LFB pour le développer. Les premiers essais cliniques pourraient avoir lieu en juin. 

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité